Processus classificatoire, gestion de population et lutte pour la reconnaissance dans le champ du handicap : étude généalogique et stratégique

par David Blanc

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Jean-Philippe Pierron.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale de philosophie (Lyon) depuis le 21-01-2011 .


  • Résumé

    Depuis près d’un demi-siècle, sous l’appellation handicap, un dispositif institutionnel impose un nouveau clivage de la population, une nouvelle forme de gestion de la population, et de nouvelles expériences de vie.Plus précisément, la vie – entendue comme l’existence entière – d’individus et de populations classifiée sous cette appellation est investie par un réseau de processus très actifs s’influençant mutuellement. Un processus classificatoire à visée scientifique opère sur les nominations, définitions, catégorisations, proposent des clés d’intelligibilité de et dans ce nouveau champ. Un processus institutionnalisé détermine des modes spécifiques de prise en charge de la population classifiée qui s’ouvrent progressivement aux espaces communs. Enfin, un processus de lutte pour la reconnaissance polarise l’action éthico-politique individuelle et collective.Dans la confluence des relations complexes constitutives de ces trois processus, où sont produits normes et valeurs, s’étend ou se referme un espace de subjectivation.Une analyse généalogique et stratégique devra s’intéresser, cas par cas, aux dynamiques à l’œuvre à l’intérieur de ce dispositif foucaldien.

  • Titre traduit

    Process of classification, population management and struggle for recognition in the field of disability : genealogic and strategic study of an apparatus


  • Pas de résumé disponible.