Pensée en exil – le rôle de l'exil dans la pensée des émigrés d'europe centrale et orientale au xxe siècle.

par Adam Balazs

Projet de thèse en Philosophie politique et juridique

Sous la direction de Anne Kupiec.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 10-10-2010 .


  • Résumé

    L'exil constitue à nos yeux une expérience intellectuelle à laquelle le xxe siècle a fourni une signification particulière par rapport aux expériences diverses des siècles précédents. cette particularité est due notamment à l'émergence des systèmes totalitaires national-socialistes et communistes, régimes sans précédents dans l'histoire, qui, essentiellement basés sur les masses, ont remis en question le sens de l'engagement intellectuel, le rôle de l'individu dans une société, invitant à reformuler la question : que puis-je espérer ? l'exil est une expérience de la rupture avec une réalité dont la contemporanéité est devenue douteuse, une épreuve identitaire pour celui ou celle qui ne peut espérer pouvoir continuer son travail que dans une situation en suspens, s'étant mis à l'écart de son chez soi, un chez soi qui s'est avéré infréquentable, voire qui mettait l'individu en danger imminent de mort. voici ce que l'on peut lire dans l'oeuvre de penseurs tels que màrai, cioran, milosz, gombrowicz, skvorecky mais aussi jacques schiffrin, hannah arendt ou encore les penseurs de l'ecole de francfort. il est pertinent d'aiguiser le thème de l'exil sur les personnalités émigrées des pays de l'ancien bloc de l'est car leur expérience du totalitarisme, vécue ou déjà en correspondance, comprend une histoire plus longue des régimes totalitaires. la question de l'exil n'a pas été achevée pour eux avec la fin de la seconde guerre mondiale, elle s'est compliquée avec l'avènement du stalinisme dans les pays d'europe de l'est, d'où l'intérêt de mettre leurs oeuvres au premier plan. quel rôle aura joué l'expérience de l'exil dans leur cheminement à travers champs géographiques, politiques et surtout : intellectuels ? dans quel élément peut se mouvoir celui qui a abandoné sa contemporanéité ? comment se tisse une nouvelle toile de contemporains en situation d'exil ? quel est le champ de travail et le périmètre d'action des figures mentionnées ? a travers une lecture des oeuvres complètes des auteurs en question, avec, à l'appui, une littérature abondante sur le thème de l'exil, de rainer maria rilke jusqu'à julia kristeva, nous allons tenter de rendre un hommage philosophique à la pensée de ces grands exilés souvent méconnus, dans le monde de même que dans leurs pays d'origine, méconnus selon nous précisément en tant qu'exilés. hommage mais aussi théorie de l'espoir : l'exil en tant qu'expérience moderne de la réalité peut constituer un pivot de notre pensée politique, d'où l'idée de considérer ce concept dans un champ de philosophie politique.


  • Pas de résumé disponible.