Etude comparative des marqueurs discursifs du français et du vietnamien

par Thi hoang anh Bui

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Claire Saillard.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 15-11-2010 .


  • Résumé

    La description des marqueurs discursifs soulève des problèmes méthodologiques et théoriques complexes. en effet, dans la majorité des langues (et c'est le cas du français comme du vietnamien) une partie des md sont des mots ou des locutions qui ont un autre statut dans la langue (nom, verbe, adjectif, adverbe), une autre a uniquement le statut de md – la part respective des uns et des autres varient considérablement d'une langue à l'autre. cette origine des md et leurs fonctions dans l'activité de langage est une des raisons qui font qu'aujourd'hui encore, la majorité des travaux ne portent que sur un md isolé. cette constatation a une conséquence importante pour notre projet de recherche : un travail de comparaison ne peut pas se limiter à une comparaison au cas par cas, au sens où il s'agirait d'associer à un md du français un md du vietnamien (l'expérience montre que les cas de correspondances simples sont particulièrement rares). préalablement à toute comparaison il est donc indispensable d'arriver à identifier pour chaque langue des sous-groupes de md présentant des propriétés communes. comme nous l'avons indiqué, la description des md du français est plus avancée que celle des md du vietnamien. pour le français, nous proposons de prendre comme cadre de notre étude la typologie des md proposée pour le français et pour le russe par d. paillard. chaque type est défini par une sémantique et ensemble de propriétés et de régularités de fonctionnement, formulés indépendamment de l'apport lié à la sémantique propre à tel ou tel md. nous chercherons à déterminer dans quelle mesure cette typologie est pertinente pour arriver à identifier différents types de md en vietnamien. la sémantique discursive de chaque type de md est définie indépendamment de la sémantique de tel ou tel md. cette première étape devrait permettre de dégager différentes sous-classes de md en vietnamien. la seconde étape consistera à étudier un des sous-ensembles clairement représentés dans les deux langues, en proposant une description syntaxique, sémantique et pragmatique fine des principaux md appartenant à ce sous-ensemble dans chacune des langues. pour chaque md retenu, il s'agira de décrire sa sémantique ; sa distribution : portée et une attention particulière sera portée aux phénomènes prosodiques associée à la présence du md. cette description sur différents plans de md dans les deux langues doit déboucher sur une troisième étape, celle de la comparaison proprement dite entre les deux langues : l'objectif est de dégager les convergences et les différences entre les deux langues. partant des configurations discursives propres à chaque langue, nous nous efforcerons de déterminer quelles sont les généralisations possibles.


  • Pas de résumé disponible.