Concevoir la politique orientale : competition et complementarite germano-polonaises (1918-2004)

par Estelle Bunout

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Paul Gradvohl.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine depuis le 30-09-2010 .


  • Résumé

    Les visions de l'est développées par l'allemagne et la pologne en tant qu'élément central de leurs cultures politiques modernes depuis le contexte post-impérial de 1918, ont-elles été le terrain d'interactions et d'acculturation politiques? en se fondant sur la consolidation des concepts modernes de politiques orientales des états polonais et allemands durant l'entre-deux-guerres, où les deux états fraichement reformés au sortir de la première guerre mondiale jouissent d'une présence historique, en passant par les plans du iiième reich pour l'europe centrale et orientale et la guerre froide, il s'agirait de remettre en perspective les représentations de l'europe de l'est et la formulation des politiques orientales des deux pays du lendemain de la première guerre mondiale jusqu'à nos jours et d'en observer les imbrications. les débats sur leurs relations avec les pays d'europe orientale reposent-ils sur des bases conceptuelles construites en interaction ? notamment en ce qui concerne la revendication d'emprise culturelle sur certaines régions d'europe orientale, et la gestion de la « dépossession » territoriale, avec les enjeux de mémoire en découlant, que ces deux pays ont expérimenté au cours du 20ème siècle, quels sont les traits communs entre les deux pays ? les connaissances scientifiques que les deux pays ont construites sur la région, servant de base au débat politique, ont-elles été le terrain central de ces interactions ? peut-on observer un maillage des bases conceptuelles en résultant, et constituant peu à peu une communauté d'appréhension de l'europe orientale et de ses relations avec l'europe centrale, finalement intégrée à l'ue ?


  • Pas de résumé disponible.