Temporalités dans les Novelle de Matteo Bandello et les Ecatommiti de Giovan Battista Giraldi Cinzio

par Enrica Boni

Thèse de doctorat en Études italiennes

Sous la direction de Corinne Lucas-Fiorato.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Europe latine et Amérique latine (....-2015 ; Paris) depuis le 07-12-2010 .


  • Résumé

    Cette étude se propose d’enquêter sur les temporalités dans les Novelle (1554 et 1573) de Matteo Bandello et dans les Ecatommiti (1565) de Giovan Battista Giraldi Cinzio. Ces deux ouvrages se distinguent des autres recueils de nouvelles du XVIe siècle par leur proximité chronologique et, surtout, par leurs singularités et nouveautés structurelles : émiettement temporel et formel de l’histoire-cadre dans le recueil de Bandello ; et irruption, au milieu des successions narratives du novelliere de Giraldi, d’un long texte théorique, Dialoghi della vita civile, dont les trois parties correspondent aux trois âges de la vie (l’enfance, l’adolescence et l’état adulte). Nos auteurs, qui ont vécu les secousses des Guerres d’Italie, puis la stabilité retrouvée sur des bases nouvelles, rendent compte, par des choix très différents dans l’approche du modèle du Décaméron, d’une période de transformation sociale, politique, culturelle et scientifique qui questionne plusieurs aspects de la nature et de la maîtrise du Temps. Après une première partie consacrée à l’analyse du temps chronologique et des données concrètes et mesurables (indication de l'heure, représentation des âges de la vie humaine), l'étude examine la mise en fiction des temporalités dans les deux recueils, afin de saisir les possibles enjeux théoriques de la construction narrative de la durée. L'analyse se focalisera en particulier sur les rapports entre « temps du récit » et « temps de l'histoire », ainsi que sur les liens entre dimensions temporelle et spatiale. Enfin, l'étude abordera la question de la mise en écriture du présent historique des auteurs, à partir des conceptions linguistiques et historiographiques de chacun. De ce point de vue, les perspectives différentes (mais parfois convergentes) de Bandello et de Giraldi infléchissent la mise en écriture de l’Histoire dans leurs recueils respectifs, en déterminant une élaboration complexe du rapport entre passés proche et lointain, présent et futur.

  • Titre traduit

    Temporalities in Matteo Bandello’s Novelle and Giovan Battista Giraldi Cinzio’s Ecatommiti


  • Résumé

    This study aims to investigate temporalities in Matteo Bandello’s Novelle (1554 and 1573) and Giovan Battista Giraldi Cinzio’s Ecatommiti (1565). These two literary works are distinct from other sixteenth-century collections of novellas in their chronological proximity and, above all, their structural innovations and peculiarities: temporal and formal fragmentation of the frame story in Bandello’s collection; and the irruption, amid the narrative sequences of Giraldi’s novelliere, of a long theoretical text, Dialoghi della vita civile, made up of three parts that correspond to the three stages of life (childhood, adolescence and adulthood). The authors, who experienced the upheavals of the Italian Wars, then stability restored on a new foundation, approach the model of the Decameron in very different ways, while each giving an account of a time of social, political, cultural and scientific change that questions many aspects of nature and man’s mastery over Time. After a first part, which concentrates on the treatment of chronological time and concrete, measurable data (indications of time, representations of the stages of human life), the study considers the fictional presentation of time lines in the two collections, in order to grasp the possible theoretical issues of the narrative construction of time scales. The analysis will especially focus on the relationships between “narrative time” and “discourse time”, as well as on the links between temporal and spatial dimensions. Finally, the study addresses the issue of putting the historical present of the authors in writing, relying on the linguistic and historiographical views held by each of them. From this point of view, the different (though sometimes convergent) perspectives of Bandello and Giraldi influenced the way in which History was put in writing in their respective collections, triggering an intricate relationship between near and distant past, present and future.