Symbolique de la naissance en méso-amérique : mythes, rites et iconographie.

par Marie-Olivia Bourrat

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Christian Duverger.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de Ecole doctorale de l'Ecole des hautes études en sciences sociales ED 286 depuis le 15-12-2010 .


  • Résumé

    L'univers symbolique associé à la naissance et au nouveau-né au sein d'une communauté est révélateur de la conception qu'a celle-ci de l'homme au sein de l'univers terrestre et surnaturel. le rapport à la naissance et à la descendance exprime bien souvent les angoisses fondamentales de la société et les structures mentales mises en place pour les réguler. les mythes de naissance, et parfois de renaissance, tout comme les rites d'initiation qui peuvent être imposés à l'enfant dès la sortie du ventre maternel, sont autant d'outils à travers lesquels l'homme pense acquérir des pouvoirs pour contrôler le temps ou les phénomènes naturels et apporter des explications aux questions métaphysiques. la méso-amérique se caractérise par une étonnante homogénéité culturelle à travers le temps qui se traduit par une grande permanence des éléments fondateurs de la pensée mésoaméricaine. or, le bébé, hybride ou anthropomorphe, est l'un des thèmes centraux de la représentation artistique chez les olmèques dès le préclassique. dans le cadre de la thèse, nous analyserons les représentations iconographiques liées à la naissance et leur mise en scène sous forme de mythes, depuis l'époque olmèque et jusqu'à la conquête espagnole, afin d'identifier et de comprendre les concepts qui lui sont associés. nous chercherons également à analyser le sens des différentes symboliques apparues au cours du temps à travers l'étude des principales civilisations de cette ère culturelle.


  • Pas de résumé disponible.