Incitations Economiques et non-économiques au report modal vers des solutions de mobilité durable

par Fawaz Salihou

Projet de thèse en Ingéniérie des systèmes complexes

Sous la direction de Pascal Da costa.

Thèses en préparation à université Paris-Saclay , dans le cadre de École doctorale INTERFACES : approches interdisciplinaires, fondements, applications et innovation , en partenariat avec Laboratoire Génie Industriel (laboratoire) , Economie Durable (equipe de recherche) et de CentraleSupélec (référent) depuis le 01-10-2019 .


  • Résumé

    Malgré les nombreux avantages apportés par les transports routier (flexibilité, rapidité et confort), ces derniers génèrent des externalités négatives tels que les accidents de la route, la congestion, les émissions de CO2 et le bruit, qui coûtent énormément à l'environnement et au bien-être social. Pour réduire ces externalités, il faut réduire l'usage de la voiture personnelle ou la conduite en solo et passer vers d'autres alternatives de transport (modes actifs, transports collectifs, mobilité partagée). L'objectif de ce mémoire est de faire un état de l'art sur les incitations économiques et non-économiques au report modal vers des solutions de mobilité durable. L'application indépendante de ces deux types de mesures incitatives comporte des limites notamment l'acceptabilité sociale pour les incitations économiques et un effet boomerang pour les incitations non-économiques. Ainsi, pour optimiser l'efficacité de ces mesures en termes de report modal vers des solutions de mobilité durable, il faut combiner les incitations économiques et non-économiques.

  • Titre traduit

    Economic and non-economic incentives for modal shift towards sustainable mobility solution


  • Résumé

    Despite the many benefits of road transport (flexibility, speed and comfort), it generates negative externalities such as road accidents, congestion, CO2 emissions and noise, which cost the environment and social well-being a great deal. To reduce these externalities, it is necessary to reduce the use of personal cars or solo driving and move towards other transport alternatives (active modes, public transport, shared mobility). The objective of this thesis is to take stock of the state of the art on economic and non-economic incentives for modal shift towards sustainable mobility solutions. The independent application of these two types of incentives has limitations, including social acceptability for economic incentives and a boomerang effect for non-economic incentives. Thus, to optimise the effectiveness of these measures in terms of modal shift towards sustainable mobility solutions, it is necessary to combine economic and non-economic incentives.