Les hommes de troupe dans les troupes coloniales de 1880 à 1914, étude anthropologique et prosopographique

par Benoit Bodart

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Hubert Heyriès.

Thèses en préparation à Montpellier 3 depuis le 25-10-2010 .


  • Résumé

    La finalité de l'étude est de connaître les militaires du rang et sous-officiers des troupes coloniales au travers d'une recherche anthropologique et prosopographique. pour cela, nous nous appuierons essentiellement sur les registres matricules, sur les différents écrits de marsouins et bigors et sur une iconographie fournie. des études statistiques doivent nous aider à répondre à de nombreuses interrogations comme le recrutement du marsouin par exemple. en effet, quel type de personne composait le contingent des troupes de marine ? quelle est la part des engagés ? de quel milieu social et géographique sont-ils issus ? comment vivaient-ils le fait de partir en territoire inconnu ? a la base, les troupes de marine disposent d'une vocation marquée pour l'outre mer et on peut imaginer le choc (culturel, climatique...) que pouvaient éprouver les soldats qui n'étaient, pour la plupart, jamais sortis de leur village, lorsqu'ils découvrirent d'autres horizons totalement étrangers. quelles étaient alors les difficultés rencontrées (chaleur, population totalement différente, maladie) ? mais surtout comment faisaient-ils face à ces difficultés ? pourquoi les soldats ont-ils choisi les troupes de marine ? est-ce une véritable vocation ? ont-ils l'espoir de faire fortune ? le sujet mérite en tout point d'être traité car il permettra de répondre à certaines zones d'ombres que nous venons d'évoquer. pour la réalisation de la thèse, on peut compter sur quelques études, comme la colonisation qui a suscité et suscite encore aujourd'hui un grand intérêt de la part de nombreux chercheurs, laissant une bibliographie conséquente.


  • Pas de résumé disponible.