Modélisation des pertes dans les matériaux magnétiques de dispositifs électromécaniques

par Léopold Mikula

Projet de thèse en Genie electrique

Sous la direction de Afef Kedous-Lebouc et de Gerard Meunier.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale électronique, électrotechnique, automatique, traitement du signal , en partenariat avec Laboratoire de génie électrique (Grenoble) (laboratoire) et de Matériaux et Dispositifs Electromagnétiques Avancés (equipe de recherche) depuis le 01-10-2020 .


  • Résumé

    Afin de parvenir a augmenter les performances des machines tournantes, les logiciels de conception doivent être affinés pour fournir de meilleurs estimations des pertes générées.L'objectif dans cette étude est donc l'amélioration des modèles de matériaux magnétiques doux en 2D et en 3D. Des approches dites "a priori" et à "priori" (Preisach, loss surface) seront évaluées et comparées en s'appuyant sur l'expérimentation et la simulation. Des améliorations de ces modèles seront envisagées pour prendre en compte le phénomène dit d'hystérésis dynamique ainsi que l'effet de la température sur les propriétés des matériaux magnétiques.

  • Titre traduit

    Loss modelling in magnectic materials of electromechanical devices


  • Résumé

    In order to achieve increased performance of rotating machines, design software needs to be refined to provide better estimates of the losses generated, so the objective in this study is to improve models of soft magnetic materials in 2D and 3D. So-called "pre-processing" and "post-processing" approaches (Preisach, loss surface) will be evaluated and compared based on experimentation and simulation. Improvements to these models will be considered to take into account the phenomenon known as dynamic hysteresis as well as the effect of temperature on the properties of magnetic materials.