L'Exception de la captation audiovisuelle des procès "d'intérêt historique" selon la loi Badinter de 1985 : étude comparative des procès Klaus Barbie à Charlie Hebdo.

par Louise Testot-ferry

Projet de thèse en Droit

Sous la direction de Philippe Delvit.

Thèses en préparation à Toulouse 1 , dans le cadre de École doctorale Droit et Science Politique , en partenariat avec CTHDIP - Centre Toulousain d'Histoire du Droit et des Idées Politiques (laboratoire) depuis le 21-09-2020 .


  • Résumé

    Recherche de définition et délimitation de la notion "d'intérêt historique" qui permet à la loi Badinter de 1985 de porter atteinte à l'interdiction stricte de capter par photographie, radiodiffusion, et télévision, les audiences judiciaires posée par la loi de 1954. Mise en perspective par le biais d'une étude comparative des douze procès soumis à cette exception : de celui de Klaus Barbie à celui de Charlie Hebdo. Notre travail s'inscrivant dans le domaine de l'histoire de la justice, nous aborderons notre sujet sous les canons de notre discipline pour délivrer un premier développement tant sur cette période ultra-contemporaine, que sur les potentialités de ce nouveau matériau scientifique que représente la captation audiovisuelle. Il s'agira de poser notre regard sur la justice de la fin du XXème au début du XXIème siècle.

  • Titre traduit

    The Exception of the audiovisual recording of the trials "of historical interest" according to the Badinter law of 1985: comparative study of the Klaus Barbie trials to Charlie Hebdo one.


  • Résumé

    Definition and delimitation of the "historical interest" notion, which allows the 1985 Badinter law to infringe the strict prohibition on capturing by photography, radio and television, judicial hearings laid down by the law of 1954. Putting into perspective a comparative study of the twelve trials submitted to this exception, from Klaus Barbie to Charlie Hebdo, with a longer history of justice. Historical-critical approach to a subject of contemporary history.