Le système OHADA et l'intégration juridique en Afrique

par Alexis Ndzuenkeu

Projet de thèse en Droit

Sous la direction de Hugues Kenfack et de Pierre Etienne Kenfack.

Thèses en préparation à Toulouse 1 , dans le cadre de École doctorale Droit et Science Politique , en partenariat avec IDP - Institut de Droit Privé (laboratoire) depuis le 03-10-2016 .


  • Résumé

    Le système juridique OHADA et l'intégration en Afrique Reposant sur un transfert de compétences législatives et juridictionnelles, des Etats membres vers l'organisation commune, l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) apparaît comme un instrument d'intégration juridique. L'OHADA aménage une combinaison de normes et d'institutions supranationales et nationales, le fonctionnement du système ainsi mis en place n'ayant pas encore fait l'objet d'une évaluation d'ensemble. La présente thèse vise par conséquent à évaluer l'aptitude du système juridique OHADA à réaliser l'intégration recherchée du continent africain. Pour y parvenir, il faut examiner l'articulation des rapports entre les organes et normes de droit interne et ceux découlant du Traité constitutif de l'organisation supranationale. En mettant ainsi en évidence les éléments de politique législative et de technique juridique qui structurent la construction communautaire OHADA, il sera possible d'identifier les forces et les faiblesses du système, et de formuler des propositions d'amélioration de cet instrument d'intégration juridique.

  • Titre traduit

    The OHADA Legal System and Integration in Africa


  • Résumé

    The OHADA Legal System and Integration in Africa The Organization for the Harmonization of Business Law in Africa (OHADA), as it is based on a transfer of legislative and jurisdictional powers from the Member States to the joint organization, is seen to be a tool for legal integration. Indeed, OHADA combines both supranational and national norms and institutions. However, the operation of this system has not yet been comprehensively assessed. This study therefore aims to assess the ability of the OHADA legal system to achieve the desired integration of the African continent. To this end, it is necessary to review how the relationships between the bodies and norms of domestic law and those resulting from the Treaty establishing the supranational organization are articulated. Highlighting the features of legislative policy and legal technic that structure the OHADA Community construction will enable to identify the strengths and weaknesses of the system, and hence, to formulate proposals for improving this legal integration tool.