Identité vocationnelle et régulation émotionnelle des adolescents en classe de terminale : rôle de l'école et de la famille

par Simon Pineau

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Lyda Lannegrand.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Laboratoire de psychologie (Bordeaux) (laboratoire) depuis le 05-11-2020 .


  • Résumé

    Durant l'année scolaire de terminale, les adolescents ont à formuler des vœux sur leur devenir après le baccalauréat. Ces vœux peuvent renvoyer à des questionnements identitaires chez les adolescents concernant leur avenir scolaire et professionnel, ce qui relève de la construction de l'identité vocationnelle. Dans cette année de transition, le fait de se projeter et de devoir s'exprimer sur leurs perspectives futures peut susciter chez eux des émotions intenses et mobiliser leurs capacités de régulation émotionnelle. Néanmoins, les adolescents ne sont pas seuls durant cette transition : les environnements d'une part scolaire (particulièrement les professeurs principaux) et d'autre part familiale y tiennent un rôle central, que ce soit par le soutien que perçoivent les adolescents ou via des échanges concernant les vœux qu'ils envisagent de formuler. L'objectif de la thèse est d'analyser les trajectoires de la construction de l'identité vocationnelle des adolescents en classe de terminale et de comprendre les rôles respectifs des processus émotionnels et des environnements familial et scolaire. Pour atteindre cet objectif, nous utiliserons une méthode longitudinale par questionnaires autorapportés auprès d'adolescents de classe de terminale à quatre moments clefs de la procédure d'orientation.

  • Titre traduit

    Adolescents' vocational identity and emotion regulation at 12th grade: role of school and family


  • Résumé

    In 12th grade, adolescents have to express wishes on their future after the baccalaureate. These wishes can rise identity-related questions about adolescents' school and career future, which regards the construction of vocational identity. During this transition year, the need to plan and express themselves on their future perspectives can arouse intense emotions and require emotion regulation skills from adolescents. However, the adolescents are not alone during this transition: the school (and especially head teachers) and family environments assume a central role, either by the support perceived by the adolescents or by talking about adolescents' wishes. The main goal of this thesis is to analyze adolescents' vocational identity growth trajectories during orientation procedures in 12th grade and to understand respective roles of emotional processes, school and family environments in vocational identity construction. To reach this goal, we will measure the main concepts of the thesis with self-administered surveys. We will use a longitudinal method to capture vocational identity growth through four major times during the orientation procedure.