Des reseaux sociaux au reseaux sociaux numeriques : incidences sur le processus de recrutement des cadres et sur la relation candidat-recruteur.

par Damien Bohelay

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Dominique Martin.

Thèses en préparation à Rennes 1 depuis le 18-10-2010 .


  • Résumé

    Les réseaux sociaux sont étudiés depuis les années 30 (barnes, bott, degenne). mais le web 2.0 a changé la donne. cette nouvelle version de l'internet est collaborative et communautaire (quoniam et lucien, 2009). ce web 2.0 repose sur l'échange (girard et fallery, 2009) (aspect relationnel important). pour tim o'reilly, le web 2.0 génère des effets de réseau. alors que le concept de réseau est stabilisé depuis des années, il se trouve bousculé par des réseaux d'un nouveau genre, apparus avec le web 2.0 : les réseaux sociaux numériques (rsn). ces nouveaux réseaux transforment les relations entre les individus et leur façon de communiquer : ce sont donc des séquences du processus de recrutement (voir l'intégralité de ce dernier) qui s'en trouvent bouleverser. cette recherche permettra donc de voir dans quelles mesures le développement des rsn transforme ce processus. en analysant les nouveaux comportements à la fois des recruteurs et des candidats sur ces réseaux, il sera possible de caractériser la nouvelle relation recruteur-candidat et sa gestion renouvelée. il s'agira donc d'identifier (et caractériser) les changements induits par les rsn sur les séquences du processus de recrutement, et les apports et limites par rapport aux réseaux classiques, d'un point de vue dual recruteur-candidat. des caractérisations et modélisations des séquences modifiées par les rsn pourront être proposées. cette thèse apportera un nouveau regard sur les théories classiques des réseaux et leur utilisation dans le cadre de recrutements. ce sont des travaux comme ceux de granovetter sur les liens faibles et l'utilisation des réseaux pour le recrutement, qui seront directement interrogés.


  • Pas de résumé disponible.