L'idée de la nature à l'époque post romantique : une étude de la figuration de l'environnement dans la littérature.

par Jeffrey Burkholder

Projet de thèse en Littératures et civilisations comparées

Sous la direction de Paolo Tortonese.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Centre de Recherches sur les Poétiques du XIXe siècle (Paris) (equipe de recherche) depuis le 22-11-2010 .


  • Résumé

    Une idée nouvelle de la nature émerge à la fin du xviiie et se généralise au cours du xixe. cette nature, avec un n majuscule, est une nature qui évoque non pas tant le monde physique, mais la relation que l'homme a avec celui-ci, qui commence alors à être compris comme son 'environnement' la nature, dans ce nouveau paradigme, est une vaste totalité dont l'homme ne forme qu'une petite partie et au sein de laquelle il se sent comme incrusté. cette nature, est, de surcroît, conçue comme une sorte d'espace intermédiaire entre le sujet et l'objet, et, en cela, elle est pensée comme à la fois intérieure et extérieure aux individus. par-là même, cette compréhension de la nature est également une représentation esthétique de celle-ci. cette représentation émerge en réponse à un sentiment de l'insuffisance de la raison, mais aussi en réaction à l'impossibilité croissante d'adhérer aux formes traditionnelles de croyance(s), et, plus généralement, en raison de l'industrialisation de la société capitaliste. elle se manifeste, dans les textes de très nombreux écrivains et penseurs du xixe siècle, sous la forme d'un effort pour figurer ou imaginer le rapport de l'homme à son environnement. un travail qui réfléchira aux origines de cette représentation de la nature pourrait, en plus, permettre de mieux comprendre certaines des caractéristiques centrales des discours de l'écologie aujourd'hui, qui en général reprennent l'idée post romantique selon laquelle tous les objets du monde existent en symbiose, soulignant que la beauté et les complexités du monde naturel dépassent les tentatives de l'homme pour y faire régner sa domination technique. il s'agira, donc, d'examiner le développement au cours du xixe siècle d'une certaine idée de la nature qui apparaît dans la littérature et qui est encore, pour une large part, la nôtre.


  • Pas de résumé disponible.