Visage de l'homme desespece : os(s)e/désossé-organologie de la peinture.

par Lyse Blanchard

Projet de thèse en Arts plastiques

Sous la direction de Françoise Coblence.

Thèses en préparation à Amiens depuis le 15-10-2009 .


  • Résumé

    Organes, orgones, organologie autant de déclinaison qui peuvent être pourvues d'un sens médical. ma peinture est-elle l'émanation d'un processus médical ? montre t- elle l'intérieur du corps ou l'amas de viande dont nous sommes composés ? peu importe si l'on y reconnaît un cœur, une jambe… ce qui compte, est ce qui se dégage du corps à savoir cette recherche de la sensation de l'organe, soit, l'énergie de l'orgone. la viande n'est pas ce paquet de matière corpusculaire, elle est à entrevoir sous le jour d'un champ d'ondes, d'oscillations, d'énergie. j'avais auparavant travaillé sur l'opposition entre chair sacrée et viande profane, cette opposition est somme toute caduque. pourquoi cet intérêt pour la viande ? la viande a les propriétés de l'onde qui transporte l'énergie. pourquoi la viande plutôt que la chair ? ma picturalité s'apparente à un puzzle d'organes et d'ossements, des « tas » qui se mettent à vivre grâce à l'organologie sciences irraisonnée ou non raisonnable sous mon pinceau qui ignore ce qu'elle deviendra. qu'est-ce qui exprime au mieux le devenir d'un corps, ses limites, ses modulations ? il faut rechercher ceci dans la matière première. seul moyen de mettre en tension les choses écrites et peinte pour les faire exister. la viande, le corps mais quel corps ? le corps une fois peint ? le corps qu'il faudrait peindre ? ses organes ? son intérieur ? l'espace incirconscrit du corps fait de l'intérieur, l'extérieur, au sens où la façade de la peau devient la limite de la viande. ossature nouvelle ? organologie novatrice ? le corps est en lutte pour sortir… et bouleverse le schéma de l'homme désespécé. désespécé signifie... ? mais sa signification importe peu puisque le mot-valise lutte contre la perte d'humanité mais aussi le doute à l'égard de l'humanité de l'homme.


  • Pas de résumé disponible.