''conseils communau'' contre ''démocratie locale'', convergences pratiques et discours idéologiques à la ''gauche de la gauche''. approche comparée france/venezuela

par Azzédine Badis

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Jean-Michel Eymeri-Douzans.

Thèses en préparation à Toulouse 1 depuis le 26-01-2011 .


  • Résumé

    L'adhésion au paradigme de la '' gouvernance '' dans les pratiques institutionnelles du parti socialiste marque le signe, pour beaucoup à sa gauche, du ralliement de l'organisation tout comme de « son » socialisme au modèle du '' consensus '' socio-économique libéral, la '' démocratie locale '' éclipsant les perspectives de'' changement '' traditionnellement valorisées dans le discours socialiste. au sein du champ politique on assiste à une recomposition du discours et des organisations de gauche en rejet des nouveaux attachements du p.s, et les organisations se tournent notamment vers l'amérique latine pour enrichir leur répertoire d'idées, symboles et pratiques. la '' révolution bolivarienne '' au venezuela est aujourd'hui une source contemporaine de premier ordre, bien que hautement contestée, de ce mouvement dans les idées. or cette '' révolution '' semble précisément épouser les contours de ce même paradigme de la gouvernance, notamment sa '' théorie du changement '' basée sur l'idée d'un transfert progressif des compétences étatiques vers un échelon local de participation, de décision et d'impulsion économique ; les '' conseils communaux ''. l'action publique, à tous ses niveaux et sous ses formes contemporaines, constitue un point de contact, de '' mise en politique '' des idées mobilisatrices des groupes politiques, et est le lieu d'élaboration d'un discours de la pratique réinvestit progressivement dans le champ politique. la multiplication des points de contact entre public et privé, entre ''société civile '' et '' institutions '' dans le cadre du déploiement de formes locales de '' gouvernance '' est un facteur d'accélération de ce type de phénomènes. cette fabrique des idées à travers le prisme de l'action publique révèle un champ de production transversal entre champs sociaux et champ institutionnel, et les théories socialistes du changement ne dérogent pas à ce modèle. le propos de la présente thèse de doctorat est l'investigation comparée, entre france et venezuela, de ces deux formes de gouvernance '' socialiste ''. la remontée du local au global permettra de voir les points d'interconnections, les ponts entre deux phénomènes spatialement éloignés, opérant ainsi au delà de ce pont international et interculturel un pontage méthodologique entre sociologie politique et sociologie de l'action publique.


  • Pas de résumé disponible.