Activation de la supraconductivité à haute température via des effets de charges et de spin

par Aurélien Lagarrigue

Projet de thèse en Physique

Thèses en préparation à université Paris-Saclay , dans le cadre de Physique en Ile de France , en partenariat avec Unité Mixte de Physique CNRS/Thalès (laboratoire) et de Faculté des sciences d'Orsay (référent) depuis le 02-12-2019 .


  • Résumé

    Cette thèse a pour but d'étudier l'activation du caractère supraconducteur de certains matériaux à supraconductivité non-conventionnelle (tel que le YBCO par exemple). Pour contrôler cette activation, j'étudie la réponse du matériau en fonction de champs électriques et de champs magnétiques, qui forment les deux axes principaux de ma thèse. Un exemple concret de dispositif que j'étudie est la valve de spin supraconductrice, qui permet de faire varier la résistance qui traverse le dispositif en changeant l'orientation des moments magnétiques des couches ferromagnétiques via l'application d'un champ magnétique (magnétorésistance).

  • Titre traduit

    Switchable high‐temperature superconducting devices via charge and spin effects


  • Résumé

    During this PhD, I will mainly focus on swhitching back and forth the superconductivity inside high-temperature superconducting materials (the very well studied YBCO for instance) by applying magnetic and electric fields. A well known device that I will study in detail is the superconducting spin valve, consisting of a few layers of superconducting materials as well as ferromagnets. In fact, it has been shown that in this kind of devices, there is a very large magnetoresistance due to the fact that the two ferromagnets can have different orientations of their respective magnetic moments, inducing a change in the resistance with the applied magnetic field.