Les profils langagiers d'adultes autistes

par Marta Manenti

Projet de thèse en Lettres Linguistique

Sous la direction de Philippe Prevost.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant - SSBCV , en partenariat avec Imagerie et cerveau (laboratoire) et de Equipe 1 - Psychiatrie Neuro-fonctionnelle (equipe de recherche) depuis le 01-10-2020 .


  • Résumé

    Tandis que le taux de diagnostic d'autisme augmente chez les enfants, un nombre croissant d'individus reçoit un diagnostic pendant l'adolescence ou à l'âge adulte. Malgré cela, la recherche qui porte sur les adultes autistes est limitée et n'est pas encore capable de fournir une image détaillée et exhaustive du trouble du spectre de l'autisme après la seconde enfance et l'adolescence. A cet égard, un des domaines spécifiques qui n'a pas fait l'objet de suffisamment de recherche est le domaine du langage. Bien que le langage soit affecté chez un grand nombre d'individus souffrant d'un trouble du spectre de l'autisme, il existe très peu d'études sur les capacités langagières des patients adultes, alors que l'autisme affecte les individus tout au long de leur vie. En outre, les études qui existent à ce sujet n'analysent que certains aspects du langage. Ce projet vise à donner un aperçu complet des données relatives aux différents domaines de compétence linguistique (vocabulaire, morphosyntaxe, phonologie, sémantique, pragmatique) ainsi que des données concertant les capacités cognitives non langagières (fonctions exécutives, mémoire du travail, théorie de l'esprit). Les capacités langagières et non langagières seront testées afin d'établir des profils langagiers précis qui seront ensuite mis en relation avec les données cliniques recueillies durant l'enfance. Une approche longitudinale s'impose, en effet, dans le but de déterminer des trajectoires développementales et d'établir si de meilleures capacités langagières relevées pendant l'enfance peuvent être considérées comme prédicteurs des meilleurs résultats chez les adultes. Une telle recherche est importante pour des raisons à la fois théoriques et cliniques. L'identification des profils langagiers et des trajectoires développementales permettrait de parvenir à une compréhension plus profonde des troubles du langage dont les patients continuent à souffrir à l'âge adulte, en nous fournissant des informations essentielles sur le trouble du spectre de l'autisme au cours des différentes étapes de la vie. Ces informations sont nécessaires à leur tour pour développer des critères diagnostiques et concevoir des interventions cliniques ciblés.

  • Titre traduit

    Language profiles of adults with autism


  • Résumé

    While the rate of autism diagnoses in childhood increases, a growing number of people is diagnosed during adolescence or adulthood. Despite this, the research on adults affected by autism is limited and it is still unable to provide a detailed and comprehensive picture of autism spectrum disorder after infancy and adolescence. In this respect, one specific area which received little attention is the area of language. Although language is affected in a large number of individuals with autism spectrum disorder, there are very few studies on the language skills of adult patients, even if autism affects individuals throughout their entire life. In addition to this, the studies that exist on this subject take into account and analyse only certain aspects of language. This project aims at providing a complete overview of the data relating to the different domains of linguistic competence (vocabulary, morphosyntax, phonology, semantics, pragmatics) as well as data concerning non-linguistic cognitive capacities (executive functions, working memory, theory of mind). Language and non-linguistic skills will be tested in order to establish precise language profiles which will then be compared to clinical data collected during childhood. A longitudinal approach proves to be crucial in order to determine developmental trajectories and to establish whether better linguistic skills observed during childhood can be considered as predictors of better outcomes in adults. Such research is important for both theoretical and clinical reasons. Identifying language profiles and developmental trajectories would allow us to reach a deeper understanding of the linguistic deficits that patients continue to suffer in adulthood, providing us with essential information about autism spectrum disorder during different life stages. This information is necessary, in its turn, to develop diagnostic criteria and design targeted clinical interventions.