Communication asymétrique : études des similitudes entre l'utilisation des nouvelles technologies de l'information par les mouvements de contestation et les stratégies de combat dites 'asymétriques'

par Emmanuel Bloch

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Valérie Devillard.


  • Résumé

    Depuis l'émergence des nouvelles technologies de l'information et de la communication, notamment internet et les réseaux sociaux, les entreprises et les institutions font face à un nouveau type de contestation utilisant pleinement ces nouveaux moyens de communication pour renforcer leur action tant sur internet que dans les médias. L'objet de cette thèse sera dans un premier temps d'étudier les caractéristiques de ces démarches d'opposition à travers l'étude de cas récents ayant opposés entreprises ou institutions à des mouvements de contestation ayant effectivement utilisé de façon intensive ces nouvelles technologies de l'information et de la communication.puis dans un deuxième temps nous nous attacherons à mettre en avant les similitudes entre ces actions de 'communication de contestation' et les stratégies de combat dites 'symétriques', déployées par des groupes rebelles et forces d'insurrection sur les théâtres d'opérations militaires lors de ces 10 dernières années.enfin, la troisième partie aura pour objectif de poser les bases d'une réflexion sur l'adaptation des concepts de contre-insurrection développés par les forces occidentales au monde de la communication. Il s'agira de déterminer si les préceptes de stratégie militaire de lutte contre la guérilla peuvent s'appliquer aux stratégies de communication des grands groupes/institutions face aux mouvements de contestation, en particulier sur le web 2.0 et les réseaux sociaux.


  • Pas de résumé disponible.