Communication de conflictualité et mouvements activistes sur Internet (2006-2011)

par Emmanuel Bloch

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Valérie Devillard.


  • Résumé

    Internet et en particulier les réseaux sociaux numériques (RSN) sont devenus en quelques années des lieux privilégiés de l’activisme. Pétitions, détournements, « bad buzz », blogs polémiques, etc s’affirment désormais comme des moyens d’expressions récurrents de controverses entre institutions – entreprises, organisations, etc – et contradicteurs. Cependant, si les causes de ces oppositions sont extrêmement variables, les modalités de la conflictualité ne suivraient-elle pas des processus similaires ? Cette thèse, dans sa première partie, évoque l’évolution de l’activisme au prisme des nouvelles technologies et de l’émergence des RSN. Puis, à partir de l’étude de stratégies militaires et, en particulier, des conflits dits « asymétriques », la deuxième partie est consacrée à l’identification de caractéristiques susceptibles de modéliser ces nouvelles approches conflictuelles développées sur les RSN. Enfin, la troisième partie, dans une démarche empirique et descriptive permet d’évaluer la pertinence de ce modèle à partir d’un matériel de recherche composé à la fois d’entretiens avec des professionnels et de l’analyse de données issues de trois cas de crises sur internet ayant opposé activistes et entreprises. Ce travail de recherche permet de constater que cette doctrine asymétrique fournit un cadre de décryptage original des mouvements activistes sur internet éclairant notamment plus distinctement la dynamique des enjeux majeurs de la conflictualité, à savoir la quête permanente d’une légitimité de l’action vis-à-vis des parties prenantes.

  • Titre traduit

    Conflictual communication and activism on Internet (2006 – 2011)


  • Résumé

    Within a few years, internet, and particularly social media, has turned to be a center place for activism. Petitions, brandjacking, bad buzz, controversial blogs, etc have become common means of opposition between institutions – mostly companies and business organizations – and their opponents. However, if the causes of controversies are extremely diverse, would it be possible to identify common process patterns followed by activists among recent controversies developed on internet? This thesis, in its first part, studies the evolution of activism behaviors and their evolution in linked with the rising of internet and social networks. Then, on a second part, from the identification of specific characteristics of the asymmetric warfare doctrine, we propose a new model to study these controversies and activist behaviors developed on internet. Lastly, the third part of this thesis is dedicated to the the assessment of the validity of this model through an empirical and descriptive approach made up from interviews with professional and analysis of three major internet crisis opposing companies and activists. Through this research, it appears that this “asymmetric communication” model proved to be, in these cases, a comprehensive framework. It particularly makes sense of the key stakes of the controversy: the permanent quest for demonstrating its legitimacy towards key stake holders.