Deuils et adoption : pourquoi des couples qui ont des enfants biologiques decident d'adopter ?

par Francois Begue

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie-Frédérique Bacqué.

Thèses en préparation à Strasbourg , dans le cadre de Sciences humaines et sociales , Perspectives européennes - ED 519 - Strasbourg depuis le 03-01-2011 .


  • Résumé

    L'adoption est la seule issue pour créer une famille pour les couples qui ont à faire le deuil de la fertilité. or, depuis 1976, les couples qui ont déjà des enfants biologiques ont le droit d'adopter : auraient-ils eux aussi un deuil à faire, et lequel ? l'une des questions qui se pose est de savoir pourquoi ces couples choisissent ce mode de filiation ? quelles sont leurs motivations ? la recherche effectuée auprès de 52 couples de franche-comté a permis d'identifier un processus adoptif. celui-ci se décompose en six facteurs qui préexistent dans leur histoire familiale et qui vont être activés par un événement déclencheur. très souvent, c'est après avoir eu deux ou trois enfants biologiques, que le processus trouve son issue par la demande d'agrément puis par l'adoption. cette nouvelle popuplation présente des caractéristiques assez particulières : les couples ont un niveau d'étude supérieur à la licence, travaillent dans le secteur social, de la santé ou de l'enseignement, ont deux fois plus d'enfants que la moyenne nationale. si l'accueil d'un enfant reste la décision du couple, ce sont cependant les femmes qui, après avor pré-médité le projet, vont porter le projet d'adoption jusqu'à son terme avec l'adhésion de leur conjoint. ces mamans ont par ailleurs plus d'enfants que leur propre mère. il semblerait que les deuils prennent une place primordiale dans ce processus et ne soient pas étrangers à la décision d'adopter. ainsi, la situation de l'enfant adopté et endeuillé ferait écho à celui de ses futurs parents, le mode de filiation qu'est l'adoption rétablirait une chaîne de vie familiale altérée par les pertes, enfin l'adoption viendrait signer la fin du travail de deuil des parents.


  • Pas de résumé disponible.