L’anaphore résomptive nominale : saillance et argumentation. Aspects contrastifs allemand – français

par Laurence Babillon

Projet de thèse en Sciences du langage


Sous la direction de Martine Dalmas.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) depuis le 16-11-2010 .


  • Résumé

    Ce travail est consacré à l’étude contrastive du fonctionnement de l’anaphore résomptive à tête nominale (ARN)en allemand et en français. Il s’appuie principalement sur un corpus de textes journalistiques. Le journaliste est un scripteur qui, par le biais de son article, désire informer son lecteur, voire le faire adhérer à sa vision du monde. Mais il est soumis à des contraintes de place. L’ARN est un moyen linguistique de choix, car elle permet un compactage par abstraction et par généralisation des informations sous la forme d’un concept introduit par le nom-tête de l’ARN. Il en ressort que les constituants de l’ARN que sont le déterminatif, le nom-tête et son expansion, et l’ARN en soi jouent un rôle non négligeable au sein de l’énoncé et du paragraphe. Afin de rendre compte de la dimension cognitive du phénomène anaphorique, le recours à la notion de saillance permet de montrer le rôle central des ARN dans la cohérence textuelle. Ce type d’expressions anaphoriques joue en outre un rôle au niveau textuel et au niveau argumentatif. L’ARN est en effet une balise saillante au service de l’argumentation. Elle permet de structurer et d’organiser le discours, ainsi que de participer à la stratégie argumentative du journaliste.

  • Titre traduit

    Nominal Anaphoric Encapsulation: Saliency and Argumentation. Contrastive Aspects German/French


  • Résumé

    The purpose of this work is to develop a contrastive study of nominal anaphoric encapsulation in German and in French. It is mainly based on a corpus of newspaper articles. Thanks to their articles, journalists want to inform their readers, and sometimes make them share their own world view. But journalists are forced to do with limited space. Nominal anaphoric encapsulation is a perfect linguistic tool because it allows concision through the abstraction and generalization of information – a concept being introduced by the head noun of the nominal anaphoric encapsulation. Therefore, constituent parts of nominal anaphoric encapsulation (determinative, head noun and its expansion) and nominal anaphoric encapsulation itself play an important role in the clause and in the paragraph. In order to analyse the cognitive dimension of the anaphoric phenomenon, we use the notion of saliency to show the central role of nominal anaphoric encapsulation in textual coherence. Furthermore, such anaphoric expressions play a role at the textual and argumentative levels. Nominal anaphoric encapsulation is actually a salient buoy supporting the argumentation. It serves to structure and organize the speech, and to participate in the argumentative strategy of journalists.