Avoir un premier enfant avant 20 ans, et après ? : parcours familial des mères adolescentes au Mexique

par Julie Baillet

Projet de thèse en Démographie


Sous la direction de María-Eugenia Cosío-Zavala et de Carole Brugeilles.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Économie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec Centre national de la recherche scientifique (France). Unité mixte de recherche (7112) (laboratoire) depuis le 20-09-2010 .


  • Résumé

    Au Mexique, la fécondité adolescente est présentée aujourd’hui comme un des problèmes sociaux majeurs. Cette thèse souhaite contribuer à la compréhension de l’évolution des dynamiques familiales de femmes devenues mères à l’adolescence dans un contexte urbain en pleine mutation. Elle compare trois cohortes de femmes nées dans la seconde moitié du XXe siècle, période de profondes transformations sociodémographiques au Mexique (baisse de la fécondité, augmentation du niveau scolaire des filles, entrée des femmes sur le marché du travail, etc.). Nous avons opté pour une approche longitudinale afin de saisir comment cette fécondité précoce s’inscrit plus largement dans la transition à l’âge adulte. À partir de la naissance du premier enfant, nous analysons la trajectoire familiale des femmes, selon trois axes majeurs : la composition du ménage, l’histoire conjugale et le parcours reproductif. Obtenus sur la base des données de l’enquête biographique rétrospective EDER (2011) et d’entretiens semi-directifs menés dans la ville de Tijuana, les résultats révèlent que la « précocité » du processus de formation familiale en milieu urbain ne renvoie pas nécessairement à des trajectoires familiales « spécifiques ». Chez ces mères adolescentes, dans un contexte où les rapports de genre sont fortement inégalitaires et où les normes sociales régissant l’accueil du premier enfant sont strictes, les relations intergénérationnelles ainsi que la nature des relations avec le conjoint auront une influence sur le devenir de leur trajectoire familiale.

  • Titre traduit

    Having a first child before 20 years old, and after that ? : family Course of Adolescent Mothers in Mexico


  • Résumé

    In Mexico, adolescent fertility is presented today as one of the major social problems. This thesis aims to contribute to the understanding of the evolution of the family dynamics of women who became mothers during adolescence in a changing urban context. It compares three generations of women born in the second half of the twentieth century, a period of profound socio-demographic changes in Mexico (fertility decline, the increase of women education level, entry of women into the labor market, etc.). We have chosen a longitudinal approach to understand how this early fertility fits into the transition to adulthood. From the birth of the first child, we analyze the family trajectory of women, according to three major axes : the composition of the household, the marital history and the reproductive path. Obtained on the basis of data from the EDER retrospective biographical survey (2011) and semi-structured interviews in the city of Tijuana, the results reveal that the "precocity" of the process of family formation in urban areas does not necessarily means "specific" family trajectories. For those adolescent mothers, in a context where gender relations are highly unequal and social norms governing the settling-in the new-born child are strict, intergenerational relationships and the nature of relationships with the spouse will have an influence on the future of the family life course.