Modes d'émergence de l'architecture contemporaine à travers l'édification des premiers musées d'art moderne, entre New York et Paris au XXème siècle.

par Michèle Benlian

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Catherine Bertho-Lavenir et de Bruno Péquignot.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) depuis le 14-12-2009 .


  • Résumé

    Le travail abordé concerne le domaine de l’histoire artistique et culturelle. La période étudiée est le XXè siècle. Les événements se déroulent à New York et à Paris. - La recherche pose l’hypothèse suivante : la création, puis l’édification du premier musée d’art moderne, le MoMA à New York, ouvre la voie à l’architecture contemporaine, à travers l’édification du musée d'art moderne. Les pensées architecturales américaine et française, n’œuvraient pas dans le même sens. Tandis que l’une s’appuie sur une recherche formelle, qui trouverait des liens avec la réception de l’art moderne, l’autre oriente la projection formelle de l’architecture en relation avec la ville. La démonstration se fait à partir d'exemples, pris dans l’histoire de l’architecture moderne de 1910 jusqu'aux années fin soixante : la construction du Musée national d’art moderne à Paris en 1936, au Palais de Tokyo, la création en 1929 et la construction, en 1939, du MoMA à New York. Deux autres musées s'édifient à New York : le Solomon Guggenheim Museum en 1959, et le Musée Whitney en 1966, et les agrandissements du MoMA réalisés aux mêmes années. Sont pris en compte, concernant et autour des édifications muséales : les débats intellectuels dans l’art, les conflits, les acteurs, les lieux, les usages, les effets d’influence et de voisinages. L'histoire culturelle contemporaine se fait à plusieurs niveaux : - dans la période qui précède la réalisation des édifices muséaux, à travers l'analyse des réalisations architecturales et de leurs esthétiques, auprès des architectes auteurs des édifices.- Dans un autre temps, sont développés la réception et les usages des lieux mis en fonction des réalisations, et les effets d’influence des réalisations et de l'architecture.

  • Titre traduit

    Modes of emergence of contemporary architecture through the construction of the first modern art museums, between New York and Paris in the twentieth century.


  • Résumé

    The thesis concerns the history of contemporary architecture artistic and cultural. The period is the 20th century and the events take place in New York and Paris. - My research poses the following hypothesis. The creation and erection of the first museum of modern art, the MoMA in New York, opened the way to contemporary architecture though the edification of the museum. American and French views on architecture do not stem from the same school of thought. One direction of architecture leans on a formal view findings links in art and the reception of art, the other architecture opens the formal projection of architecture in relation to the city. - The demonstration is done using examples taken from the history of modern architecture from 1910 until the late sixties : the creation of MoMA in New York in 1929 and its construction in 1939. Then, there are the works of the Solomon Guggenheim Museum in 1959 and the realization of the Whitney Museum in 1966, and the enlargements of MoMA. In parallel, we are developing the construction of the National Museum of Modern Art in Paris in 1936, at the Palais de Tokyo. The following are taken into account the different intellectual considerations in Art, the artists, the conflicts, the actors and the places, the different uses and the influence of the neighbouring areas on the museums themselves, the architects and the aesthetics of the buildings put into function and the effects/influences caused by each building.