La filière cinématographique marocaine

par Mounia Bel-Afia

Thèse de doctorat en Études cinématographiques et audiovisuel

Sous la direction de Laurent Creton et de Giusy Pisano.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel (Paris) (laboratoire) depuis le 15-12-2009 .


  • Résumé

    Cette thèse propose une étude du cinéma marocain à partir d'un axe précis : l'analyse des conditions historiques, sociales et économiques auxquelles la réalisation des films est contrainte, dans l'objectif de pouvoir mieux comprendre les différents facteurs qui influencent cette production et déterminent son offre. les hypothèses explorées sont les suivantes : 1- le maroc ne dispose pas encore d'une politique dans le domaine de la qualification des ressources humaines, qui accompagne les efforts déployés par l'etat au niveau du financement de la production (la non-spécialisation, manque des ressources humaines qualifiés… ) ; 2- le contexte culturel dans lequel le cinéma marocain s'est développé et les mécanismes de financements des films influencent largement non seulement le niveau technique des longs-métrages marocains, mais aussi leur contenu. trois parties permettront de développer ces hypothèses : « le cinéma marocain : l'histoire d'une évolution » ; « dispositifs institutionnels, conditions de production et contexte socioculturel » ; « etude de cas ». compte tenu de la problématique à la base de la thèse, l'approche interdisciplinaire s'avère indispensable. ainsi, nous comptons explorer l'approche historique qui nous conduira dans la première partie, à comprendre les divers éléments de l'historicité de ce cinéma, et les étapes par lesquelles elle est passée. aussi la sociologie du cinéma nous permettra de comprendre l'influence possible de la situation culturelle et sociale propres au maroc, sur le travail et les choix du réalisateur. les études de l'économie du cinéma seront essentielles dans cette investigation.


  • Pas de résumé disponible.