De la gestion segmentée des villes modernes à la gouvernance holistique des villes durables

par Philippe Bouvier

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Philippe Cadene.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 22-04-2010 .


  • Résumé

    Quelque soit le pays, la mise en place d'une ville ‘ durable ‘ est un enjeu important. la ville durable se définit par un système de gouvernance holistique, dont il s'agit, à partir de cas concrets, de discuter des éléments qui le composent, de son fonctionnement et des modalités de sa mise en place. pour défendre cette thèse, le travail consiste à répondre aux trois questions suivantes : • quelles sont les infrastructures critiques d'une ville moderne ? au travers d'un savoir général et des terrains de recherche précis, les infrastructures critiques d'une ville d'aujourd'hui seront identifiées et analysés. les villes suivantes d'europe, d'asie et du moyen orient, seront notamment étudiées : lyon, bordeaux, genève, dublin, johor barhu et abu dhabi. • quelles sont les modalités de gestion des différents types d'infrastructure critique ? les modes de gestion ainsi que les indicateurs de pilotages de ces infrastructures seront identifiés. l'hypothèse à démontrer est la suivante : cette gestion est faite en ‘ silo ‘ (transport, sécurité urbaine, énergie, etc.) et la communication entre les silos est inefficace voire inexistante. • en quoi un mode de gouvernance holistique est nécessaire dans les villes durables ? ce nouveau mode de gouvernance devrait permettre une meilleure gestion coordonnée entre les silos et donc une meilleure gestion de la ville dans son ensemble. de nouveaux indicateurs de gestion de la ville seront proposés. l'hypothèse à vérifier sera alors la suivante : la mise en place de ce nouveau mode de gestion est plus simple dans les villes nouvelles que dans celles existantes. le cas des villes nouvelles de nusajaya et jubail seront étudiés.


  • Pas de résumé disponible.