Mécanismes sensoriels et neuroendocriniens impliqués dans l'induction précoce de la puberté par l'exposition au mâle sexuellement actif

par Maxime Meunier

Projet de thèse en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Matthieu Keller.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant - SSBCV , en partenariat avec Physiologie de la Reproduction et des Comportements (laboratoire) depuis le 01-10-2020 .


  • Résumé

    Nous avons montré chez les caprins l'importance des stimulations socio-sexuelles mâles pour l'induction de la puberté chez la femelle. En particulier, l'exposition de femelles prépubères à un mâle sexuellement actif permet d'obtenir une puberté plus de 6 semaines avant celle observée chez des femelles isolées ou chez des femelles en contact avec un mâle sexuellement inactif. Dans ce cadre, le projet de thèse vise maintenant à explorer les mécanismes neuroendocriniens impliqués dans le traitement des informations sensorielles du mâle et en particulier à comprendre comment les stimulations olfactives impactent l'axe gonadotrope. La thèse s'organise en 3 parties : 1/ approfondir la compréhension des interactions comportementales entre mâles et femelles ; 2/ comprendre les modifications neuroanatomiques et neuroendocriniennes induites par l'exposition au mâle en combinant des approches de neuroanatomie (immunocytochimie Fos, analyse des populations neuronales contrôlant l'axe gonadotrope) et de spectroscopie IRM (analyse de la balance GABA/glutamate dans l'hypothalamus) ; et enfin 3/ comprendre le rôle des informations olfactives en stimulant les femelles avec certaines odeurs mâles déjà identifiées (ANR Pheromale), en testant l'activité de ces composés par imagerie calcique et en identifiant le système olfactif impliqué par des approches lésionnelles. Outre ses retombées cognitives sur le contrôle de la puberté, ce projet devrait également permettre de proposer des applications pour les filières d'élevage concernées.

  • Titre traduit

    Sensory and neuroendocrine mechanisms involved in the early induction of puberty by exposure to the sexually active male


  • Résumé

    We have shown the importance of male sexual stimulation for the induction of a precocial puberty in female goats. IN deed, the presence of sexually active males allows a 6-weeks earlier puberty onset in comparison to isolated females or to females in contact with sexually inactive males. In this context, the project of this PhD project is to determine the sensory and neuroendocrine mechanisms involved. The thesis is organized in 3 parts: 1/ to deepen the behavioral parameters of male stimulation; 2/ to understand the neuroendocrine mechanisms involved by combining neuroanatomiacal (immunocytochemistry) and imaging approaches (MRI imaging and spectroscopy in the hypothalamus); and finally 3/ to understand the role of olfactory information from the males. To this end, we will test the previously identified olfactory compound emitted by sexually active males (ANR Pheromale) using calcium imaging and lesion approaches. In addition to its cognitive effects on the control of puberty, it should also make it possible to propose applications for the relevant breeding sectors.