Transgression et généalogie : le dialogue entre les arts dans la poétique de Sérgio Sant'Anna

par Izabella Borges de abreu gomes

Thèse de doctorat en Études brésiliennes

Sous la direction de Jacqueline Penjon.

Thèses en préparation à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Europe latine et Amérique latine (....-2015 ; Paris) depuis le 14-10-2009 .


  • Résumé

    Cette thèse propose d’examiner le dialogue entre les arts tel qu’il apparaît dans le roman Um crime delicado, de l’écrivain brésilien Sérgio Sant’Anna (1941), en le considérant comme l’un des principes fondateurs de la poétique de cet auteur. Dans ce dialogue, l’histoire de l’art trouve sa place, ainsi que la description des rapports qu’entretiennent arts et artistes avec la critique. L’étude, menée à la suite, des trois dernières œuvres de Sérgio Sant’Anna parues – O Livro de Praga : narrativas de amor e arte (2011) ; Páginas sem glória (2012)  et O homem-mulher (2014) – nous a permis d’illustrer les pratiques en usage dans Um crime delicado : l’affirmation, par la lecture critique, de sa généalogie ; l’inscription de sa conception personnelle de la littérature dans le domaine plus vaste de l’art en général ; l’écriture de l’art selon les préceptes particuliers dévoilés au cours de cette étude. Est également décrite et examinée la progression du dialogue en cours : l’écriture de l’art, qui, au départ, était le moyen par lequel l’auteur établissait sa généalogie artistique, devient en soi un procédé de création : l’ecphrasis.

  • Titre traduit

    Transgression and genealogy : the dialogue among the arts in the poetics of Sérgio Sant'Anna


  • Résumé

    This dissertation proposes to examine the dialogue between the arts as it appears in the novel Um crime delicado by the Brazilian writer Sérgio Sant’Anna (1941), in seeing it as one of the principle foundations of the author’s poetics. Within this dialogue art history has its place, as well as a description of the relation of arts and artists to criticism. An ensuing study of the three most recently published works by Sérgio Sant’Anna – O Livro de Praga: narrativas de amor e arte (2011); Páginas sem glória (2012) et O homem-mulher (2014) – allows us to illustrate the practices used in Um crime delicado: A reaffirming his genealogy through a critical reading; situating his personal concept of literature in a much vaster domain of art in general; writing about art according to specific principles revealed in the course of this study. This dissertation will also describe and examine the progress of the dialogue under way: writing on art, at the beginning the way for the author to establish his artistic genealogy, becomes of itself a process of creation: the ekphrasis.