Contribution à la production d'énergie électrique pour les zones rurales isolées utilisant composants de la vie et énergies renouvelables: gestion et supervision de l'énergie

par Abdulrahman Olaniyan

Projet de thèse en Genie electrique

Sous la direction de Pascal Maussion et de Stephane Caux.

Thèses en préparation à Toulouse, INPT , dans le cadre de Génie Electrique, Electronique, Télécommunications , en partenariat avec N7 Laboratoire Plasma et Conversion d'Energie (equipe de recherche) depuis le 21-07-2020 .


  • Résumé

    La consommation croissante d'énergie et la rareté des ressources font de l'énergie un enjeu géopolitique le 21ème siècle. Les systèmes de production d'énergie renouvelable pour l'électrification des villages isolés sont également moyen d'atteindre plusieurs objectifs de développement économique, de santé et d'éducation. Dans de nombreuses régions reculées de pays en développement, les pauvres n’ont pas accès au réseau. Ils utilisent des piles, des moteurs diesel, des bougies pour éclairage, TV et autres appareils. Les solutions des pays riches consistent à utiliser des composants nouveaux et dédiés (batteries 'solaires', générateurs synchrones à aimants terres rares). Ils réduisent le long terme écologique empreinte de la production d'énergie par rapport aux combustibles fossiles, mais il est possible d'aller plus loin. Une solution originale est proposée dans ce projet de thèse en utilisant des équipements électriques gaspillés, comme l'alimentation PC fournitures, moteurs à induction, batteries automobiles au plomb. C'est l'innovation frugale, «jugaad» pour servir bas de la pyramide sociale. L'utilisation de composants locaux facilitera l'appropriation des solutions par la population locale et facilité d'entretien. En bref, le développement de solutions locales avec des avec et pour les populations locales.

  • Titre traduit

    Contribution to electric energy generation for isolated rural areas using second life components and renewable energies: energy management and supervision


  • Résumé

    The increasing energy consumption and the scarcity of resources make energy a major geopolitical issue of the 21th century. Renewable energy production systems for the electrification of isolated villages is also a way to achieve several objectives of economic development, health and education. In many remote areas in developing countries, poor people do not have access to the grid. They use batteries, diesels, candles for lighting, TV and other appliances. Solutions of rich countries consist in using new and dedicated components ('solar' batteries, synchronous generators with rare earth magnets). They reduce the long-term ecological footprint of energy production compared to fossil fuels, but it is possible to go further. An original solution is proposed in this thesis project by using wasted electric equipment, such as PC power supplies, induction motors, lead-acid automotive batteries. This is frugal innovation, « jugaad » to serve the bottom of the social pyramid. The use of local components will facilitate the appropriation of the solutions by the local population and ease maintenance. In a nutshell, development of local solutions with local materials with and for local people.