La question de la liberté chez plotin

par Romain Bonneau

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Bernard Mabille.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Lettres, pensées, arts et histoire « civilisation et littérature de l’antiquité à nos jours »Ed 525 depuis le 08-10-2009 .


  • Résumé

    Après avoir réaliser un mémoire de master 2 consacré au problème de la liberté chez plotin, nous nous proposons d'étudier en quoi cet auteur propose une analyse originale de cette question par rapport aux auteurs classiques de la pensée grecque (aristote et les stoïciens en particulier). je souhaite poursuivre ce travail dans le cadre d'une thèse de doctorat. la question de la liberté a été pensée avant plotin essentiellement dans ses aspects politiques. d'un point de vue métaphysique, elle a pris le sens, par exemple chez les stoïciens, d'une liberté intérieure, synonyme de capacité à rester indépendant vis-vis des phénomènes extérieurs sur lesquels on ne peut agir. l'originalité de plotin, notamment dans le traité 39, capital pour l'histoire de la philosophie médiévale et moderne, est de tenter de penser ce que peut signifier la liberté aux différents niveaux auxquels on l'envisage : il s'interroge donc sur la liberté de l'homme mais aussi sur celle des dieux, et finalement du principe qui gouverne toutes choses. il pose ainsi les bases d'une nouvelle théorie de la liberté, qui dépasse le cadre classique de la pensée grecque et ouvre la voie aux analyses modernes. il s'agira d'étudier cette nouvelle approche de la liberté puis de montrer comment elle a pu influencer des auteurs ultérieurs, notamment henri bergson, dont on sait qu'il s'est nourri de la pensée de plotin. par là même, l'objectif de la thèse est d'attirer l'attention sur la présence dans la pensée moderne et contemporaine de ses sources grecques.


  • Pas de résumé disponible.