Etude des effluents d'exhaure minière : caractérisation des sources, analyse des flux dans le cadre d'une démarche d'économie circulaire, évaluation des éventuelles conséquences épidémiologiques, et propositions de scénarios de traitements éventuels.

par Philippe lionel Ebengue Atega

Projet de thèse en Sciences de l'Eau

Sous la direction de Marc Vinches et de Corinne Casiot.

Thèses en préparation à l'IMT Mines Alès , dans le cadre de Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec LGEI - Laboratoire Génie de l'Environnement Industriel (laboratoire) et de ERT - Eau, ressources, territoires (equipe de recherche) depuis le 03-09-2018 .


  • Résumé

    132 000 habitants de l'agglomération d'Alès sont directement concernés par la qualité de l'eau des bassins versants des Gardons. Les anciens travaux miniers, et la nature des sols et du sous-sol de l'amont de ces bassins, induisent des effets particuliers sur la qualité des eaux des Gardons qui drainent le territoire de l'agglomération. Plus en aval, le karst, et les masses d'eau souterraines qu'il renferme, à la vulnérabilité plus forte aux pollutions anthropiques, constituent un objet d'étude en soi, aux enjeux sociétaux très importants. Les eaux d'exhaure minière, eaux pompées en amont d'Alès en particulier sur le puits Fontanes à Destival, dit puits Destival, d'une profondeur de 822 mètres, à raison de 200 m3/h, constituent un apport non négligeable à l'étiage (période de basses eaux), de l'ordre de 25% du débit du Gardon d'Alès, en amont d'Alès. Ce pompage permet un rabattement de nappe évitant le rejet d'eaux souterraines plus en aval, dans la traversée de la ville d'Alès, au prix d'un déplacement d'eaux dans d'anciens travaux miniers souterrains, entrainant des transferts de divers métaux, et minéraux, éventuellement toxiques pour l'homme et l'environnement. De nombreuses études ont été menées par les Houillères des Cévennes, GEODERIS, le SMAGE des Gardons, les laboratoires de HSM Université de Montpellier, le LGEI de l'Ecole des Mines d'Alès. Il apparait nécessaire, du fait des ambitions de l'agglomération d'Alès en termes de développement de l'attractivité touristique et de l'évolution de l'activité agricole de son territoire, mais aussi pour répondre à une demande nouvelle d'information et de transparence de sa population, de reprendre les études déjà menées, et notamment faire un bilan sur les actions menées dans les dernières années. Si le territoire concerné par le projet concerne l'ensemble du bassin versant des Gardons, il est évident pour ce qui touche l'agglomération d'Alès, que l'amont des barrages sur le Gardon d'Alès, revêt une importance particulière. La présence sur les pentes des Cévennes d'anciens sites miniers, et les sources potentielles de pollutions qu'ils constituent, sont un point particulier d'attention. Un nécessaire complément d'inventaire sera ainsi à réaliser, dans le cadre de ce programme d'étude.

  • Titre traduit

    Study of mine effluents: characterization of sources, flow analysis in the framework of a circular economy approach, evaluation of possible epidemiological consequences, and proposals for possible treatment scenarios.


  • Résumé

    132,000 inhabitants of the Alès agglomeration are directly concerned by the water quality of Gardons watersheds. The old mining works, and the nature of the soils and the subsoil of the upstream of these basins, induce particular effects on the quality of the waters of the Gardons which drain the territory of the agglomeration. Further downstream, the karst, and groundwater bodies it contains, the greater vulnerability to anthropogenic pollution, are a subject of study in itself, the very important social issues. The waters mining drainage, water pumped upstream Ales especially on Fontanes well Destival said Destival wells, with a depth of 822 meters, at 200 m3 / h, are an important contribution to the low water (period of low water), of the order of 25% of the flow of the Gardon of Alès, upstream of Alès. This allows pumping dewatering avoiding rejection ground water further downstream, in the crossing of the town of Ales, at the price of water displacement in old underground mine workings, causing the various transfers metals, and minerals, possibly toxic to humans and the environment. Many studies have been conducted by the Collieries of the Cevennes, GEODERIS the Småge Gardons, laboratories HSM University of Montpellier, LGEI of the School of Mines of Ales. It appears necessary, because of the ambitions of the agglomeration of Alès in terms of the development of the tourist attractiveness and the evolution of the agricultural activity of its territory, but also to answer a new demand for information and transparency of its population, to take back the studies already carried out, and in particular to take stock of the actions carried out in recent years. If the territory concerned by the project concerns the entire Gardons catchment area, it is clear that the upstream dams on the Gardon d'Alès are of particular importance for the Alès agglomeration. The presence on the slopes of the Cévennes old mining sites, and the potential sources of pollution they constitute, are a particular point of attention. A necessary complement of inventory will thus be realized, within the framework of this program of study.