Simulation de la Symbiose Territoriale pour favoriser l'économie circulaire

par Nicolas Bijon

Projet de thèse en Sciences agronomiques

Sous la direction de Tom Wassenaar et de Guillaume Junqua.

Thèses en préparation à l'IMT Mines Alès , dans le cadre de Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec LGEI - Laboratoire Génie de l'Environnement Industriel (laboratoire) depuis le 17-06-2019 .


  • Résumé

    La thèse s'inscrit dans le contexte de l'étude de la Symbiose Industrielle à l'échelle d'un système-territoire, afin de fournir des outils facilitant le développement de l'économie circulaire. Elle s'intéresse notamment au potentiel de synergie existant entre les mondes urbain, rural et industriel, permettant un meilleur recyclage des nutriments en agriculture et la substitution des intrants agricoles issus de ressources non renouvelables, s'intégrant en ce sens dans les réflexions autour de la bioéconomie. Le projet vise à comprendre les mécanismes favorisant l'émergence de la collaboration entre des acteurs alors qu'il n'existe pas de conscience collective du potentiel de synergie a priori. Cette émergence est déclenchée par un discours que nous appelons promesse plausible que nous souhaitons étudier et caractériser. Pour parvenir à cela, les travaux de thèse se focalisent sur le territoire d'étude de la Plaine de Versailles, et se développent sur deux axes complémentaires. Le premier axe vise à étudier les flux de matière organique résiduaire à l'échelle territoriale, et modéliser des scenarii de gestion alternatifs en utilisant notamment une plateforme de modélisation multi-agents. Le second axe vise à construire la notion de promesse plausible et de chercher le niveau de formalisation optimal des données obtenues dans le premier axe afin de favoriser la mise en place d'initiatives de synergie entre les acteurs du territoire d'étude. Cette thèse place la recherche en tant que partie prenante de la transition des modèles agricoles et des schémas de gestion des déchets organique, visant à faire émerger une vision concertée de ces problématiques et une action collective.

  • Titre traduit

    Simulation of Territorial Symbiosis to Foster Circular Economy


  • Résumé

    The PhD stands in the context of the study of Industrial Symbiosis in a territorial system to provide tools facilitating the development of circular economy. It focuses on the synergy potential existing between urban, agricultural and industrial worlds, allowing a better recycling of nutrients in agriculture and the substitution of non-renewable based intrants. This implies a strong connexion to emerging bio-based economy policies and research. The project aims to understand the mechanisms that foster the emergence of collaboration in a situation where actors do not share a collective conscience ex ante of the synergy potential. This emergence is triggered by a discourse that we call plausible promise, and that we propose to study and to characterize. To that purpose, we focus on a particular territory which is the plain of Versailles, and divide the PhD in two axis. The first axis aims to study residual organic matter flows at the territorial scale, and modelize alternative management scenarii, using a muli-agent platform. The second axis aims to construct the notion of plausible promise, and to seek the optimal level of formalization of the data obtained in the first axis, in order to foster the initiation of synergies between the actors. This PhD considers that the research world can be a stakeholder in the transition of agricultural models and organic waste management systems, and allow to create a collective vision of these problematics and a joined action.