Protocoles cryptographiques pour un anonymat post-quantique

par Hugo Senet

Projet de thèse en Informatique

Sous la direction de Céline Chevalier et de Thomas Ricosset.

Thèses en préparation à l'Université Paris sciences et lettres , dans le cadre de École doctorale Sciences mathématiques de Paris centre , en partenariat avec DIENS - Département d'informatique de l'École normale supérieure (laboratoire) , CASCADE (equipe de recherche) et de École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-09-2019 .


  • Résumé

    Dans les laboratoires de cryptographie du groupe Thales et de l'École normale supérieure, nous dresserons un état de l'art de la signature de groupe à base de réseaux euclidiens et tenterons d'apporter des améliorations aux constructions existantes. Nous concevrons ensuite un système d'accréditations anonymes fondé sur cette sorte de signature et en produirons une démonstration concrète de faisabilité, sous forme logicielle, en collaboration avec les divers acteurs du projet européen PROMETHEUS : ce sera là notre contribution principale à ce projet. La sécurité du système que nous proposerons pourra être prouvée selon différents modèles, des plus forts aux plus réalistes.

  • Titre traduit

    Cryptographic protocols for post-quantum anonymity


  • Résumé

    At the laboratories of cryptography of the Thales group and of the École normale supérieure, we shall survey the current literature on lattice-based group signatures and shall try to ameliorate some state-of-the-art schemes. We shall then design an anonymous credential system based on this kind of signatures and produce a software proof of concept in collaboration with the participants of the PROMETHEUS European project. That will be our main contribution to this project. The security of our system can then be proved in different models, either strong or more realistic.