La construction du moyen age dans la mouvance surréaliste de 1924 à 1966 (peintures et illustrations)

par Soledad Balparda

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de Solange Vernois et de Éric Palazzo.

Thèses en préparation à Poitiers , dans le cadre de Lettres, pensées, arts et histoire "civilisation et littérature de l'antiquité à nos jours.Ed 525 depuis le 26-11-2009 .


  • Résumé

    Le sujet que j'ai choisi d'aborder en thèse, intitulé 'la construction du moyen age dans le cadre du surréalisme, en europe de l'ouest, de 1924 à 1960 (peinture et illustration)' s'articule autour du surréalisme et de son rapport au moyen age, dans une période comprise entre 1924, date officielle de la naissance du surréalisme et 1960 qui marque la fin du travail de remedios varo, l'une des femmes artistes à l'origine de ce projet de recherche. j'ai préféré restreindre mon sujet à l'europe de l'ouest, bien que le surréalisme soit un mouvement international, car cet espace ainsi délimité combine un riche passé médiéval à un engouement pour le surréalisme dans les milieux artistiques et littéraires. le choix des supports, peinture et illustration, permet d'étudier des domaines artistiques riches d'un passé et d'une tradition qui se perpétuent depuis le moyen age.je souhaite donc réfléchir sur l'image fantasmée du moyen age construite et véhiculée par les surréalistes, héritiers des mouvements artistiques qui les ont précédés au xixe siècle, comme le romantisme, le symbolisme et le préraphaélisme, tout en prenant en compte l'importance de la psychanalyse dans la manière d'aborder et de percevoir les oeuvres du passé mais, aussi dans celle de créer leurs propres oeuvres. mon travail de réflexion sera fondée en majeur partie sur l'oeuvre riche et complexe de plusieurs femmes artistes dite surréalistes comme leonora carrigton et remedios varo, dont les origines et l'histoire personnelle trouvèrent un écho dans certains thèmes médiévaux comme la quête du graal et furent ainsi les facteurs indéniables de création artistique.


  • Pas de résumé disponible.