Development of a global wetland map and application to describe hillslope hydrology in the ORCHIDEE land surface model

par Ardalan Tootchifatidehi

Thèse de doctorat en Géosciences

Sous la direction de Agnes Ducharne.

Thèses en préparation à Sorbonne université , dans le cadre de Géosciences, ressources naturelles et environnement .

  • Titre traduit

    Développement d'une carte mondiale des zones humides et d'une application pour décrire l'hydrologie des pentes de collines dans le modèle de surface terrestre ORCHIDEE


  • Résumé

    Les zones humides ont des importants fonctionnements dans le système climatique de la terre toutefois dans échelle locale et régionale. Leurs effets tampons et purification de l'eau (dénitrification) et leurs rétroactions sur l'atmosphère et l'émission du Méthane changent l'environnement et le climat. Il y a un désaccorde important entre les estimations des zones humides et des méthodes pour les détecter (entre 3 et 21 pourcents de la surface terrestre). Cette contradictions et à cause des perturbations sur des images, sous-estimation des zones humides effectué par des eaux souterraines et représentation imprécises des zones inondés dans les modèles des eaux souterraines. Par conséquence, dans ce projet de doctorat une simple classification des zones humides est définie basée sur leurs rôles hydrologiques. La distinction principale entre les deux classes est la condition d'inondation soit causée par les rivières ou par la convergence des eaux souterraines. Dans l'étape suivant, on a modelé le rôle des zones humides sur le processus de surface grâce à modèle de surface ORCHIDEE. La version modifiée inclue un component de l'eau souterraine et c'est nommé ORCHIDEE-GW. La hypothèse principale dans les procédures est la convergence du drainage dans les zones amont dans les zones humides avale. Les simulations pendant l'ère contemporain ont été fait qui montres la nappe sera plus profonds avec les zones humides plus large. Les résultats montrent que la nappe sera assez peu profonde pour être considéré comme des zones humides quand la fraction des zones humides est inférieur â 0.2. L'évapotranspiration est augmentée par presque 3% dans ORCHIDEE-GW à cause de l'humidité et nappe


  • Résumé

    Abcd