Apport des dispositifs de restauration de la vision et de la résolution temporelle

par Mylene Poujade

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Ryad Benosman.


  • Résumé

    La rétinite pigmentaire est une maladie neurodégénérative héréditaire de la rétine entraînant la cécité. Des technologies restaurant la vision ont vu le jour comme les neuroprothèses visuelles et la thérapie optogénétique. Leur limitation est la résolution spatiale. La neuroprothèse visuelle IRIS I de Pixium Vision et la thérapie optogénétique de Gensigth Biologics permettent une stimulation à haute fréquence temporelle. Or, augmenter la résolution temporelle mène à une stimulation plus naturelle pouvant compenser la résolution spatiale limitée. Notre étude évalue l¿apport de la vision restaurée de ces dispositifs et de la résolution temporelle. Des sujets sains portant des lunettes de stimulation simulant la vision restaurée ont réalisé des tâches quotidiennes à 60 Hz et 1440 Hz et différentes qualité de restauration. Les dispositifs permettent la réalisation des tâches proposées, avec plus de facilité pour les patients traités par thérapie optogénétique. Les patients pourraient donc recouvrir une autonomie dans la réalisation de tâches quotidiennes. Nous montrons que la qualité de la stimulation in?uence les performances des tâches nécessitant une acuité relativement bonne. La réalisation des tâches n¿a pas été facilitée par l¿augmentation de la résolution temporelle. Selon la littérature, cette dernière améliore la qualité de la perception. Nous avons élaboré une tâche de discrimination de direction de mouvement à trois vitesses. Dès 120 Hz, la résolution temporelle facilite la tâche à vitesse moyenne et élevée. Par conséquent, les vitesses des scènes visuelles de notre précédente étude étaient trop faibles pour que la résolution temporelle améliore la perception.

  • Titre traduit

    Contribution of vision restoration devices and temporal resolution


  • Résumé

    Abcd