Croissance et système des IGFs (insulin-like growth factors) : l'apport physiopathologique des maladies soumises à empreinte parentale

par Eloise Pain

Thèse de doctorat en Physiologie, physiopathologie et thérapeutique

Sous la direction de Irene Netchine et de Laurent Muller.

Thèses en préparation à Sorbonne université , dans le cadre de Physiologie, physiopathologie et thérapeutique .


  • Résumé

    La croissance f¿tale est sous la dépendance de nombreux facteurs environnementaux, génétiques et hormonaux dont les interactions vont en conditionner le bon déroulement. Le système des insulin-like growth factors (IGFs) joue un rôle prépondérant, à l'interface de ces différents facteurs, pour assurer une bonne croissance f¿tale. Dans ce travail, nous nous sommes intéressés aux différents acteurs du système des IGFs dans des pathologies de la croissance f¿tale. Dans une approche clinique et expérimentale, nous avons décrit les conséquences fonctionnelles d'anomalies génétiques ou épigénétiques intéressant IGF-I, IGF-II et leur récepteur commun IGF1R. Ainsi, nous avons mis au point un test fonctionnel permettant d'apprécier l'activité in vitro d'IGF1R chez les patients présentant une restriction de croissance f¿tale et postnatale. Nous avons également documenté la biodisponibilité d'IGF-I chez des patients présentant un syndrome de Silver-Russell, qui est une pathologie liée à l'empreinte parentale responsable d'une restriction de croissance à début ante-natal. Enfin, nous avons caractérisé le chevauchement clinique et moléculaire entre les patients présentant un SRS ou un syndrome de Temple (autre pathologie liée à l'empreinte parentale), confirmant le rôle prépondérant du défaut d'expression d'IGF2 dans ces deux syndromes. Ces résultats confirment un fonctionnement des gènes soumis à empreinte en réseau et le rôle majeur du système des IGFs dans la croissance f¿tale, particulièrement altérée en cas de pathologie intéressant ces gènes soumis à empreinte parentale.

  • Titre traduit

    Growth and insulin-like growth factors (IGF): physiopathology insights from imprinting diseases


  • Résumé

    Abcd