La représentation de la violence dans la légende dorée.

par Dominique De fournoux (Borel)

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Christine Bousquet.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société depuis le 25-11-2009 .


  • Résumé

    Ecrite au moment où la production culturelle sort des monastères pour se répandre dans les milieux urbains qui se développent, on peut se demander pourquoi cette suite de récits qui se veulent tous un modèle d'édification fait autant de place à la violence . bon nombre de questions et d'angles d'approche sont donc à considérer, et tout particulièrement trois d'entre elles ; -la place de la violence publique, -les rapports entre la foule et les phénomènes collectifs de violence, -la différence entre violence licite ou illicite à une époque où le pouvoir tente d'encadrer la violence inhérente à la société. de plus la légende dorée est l'un des textes les plus copiés, les plus diffusés et les plus enluminés (surtout dans ses traductions en langue vernaculaire) de la fin du moyen-age, ; cependant il reste jusque là assez peu étudié ; les aspects les plus connus de ce texte concernent les modèles de sainteté ou les problèmes de parenté mais la violence omniprésente semble être considérée comme un objet évident qui ne suscite pas de commentaires particuliers. les questions ne manquent pourtant pas, on l'a vu ,et elles doivent être conduites en alliant aussi bien le questionnement historique que l'interrogation anthropologique et sociologique. la violence est un élément clé de toute société qui l'intègre, la combat, l'ordonne et qui, dans les textes et les images de la légende dorée, la met en scène. la violence est un sujet que les historiens ont déjà largement interrogé essentiellement à travers des sources politiques comme les chroniques ; ce fut le travail de christiane raynaud notamment. mais cette source d'origine religieuse doit être étudiée pour elle- même en la croisant avec les autres textes porteurs ou encadrant la violence humaine au moyen âge.


  • Pas de résumé disponible.