Les nouveaux enjeux urbains pour les pasteurs nomades mongols : l'identite nomade au coeur de la ville.

par Marie Bertrand

Projet de thèse en Anthropologie

Sous la direction de Jean-François Gossiaux.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 24-11-2009 .


  • Résumé

    Ce projet de these s'inscrit dans une demarche anthropologique soucieuse de l'approche historique relative aux societes pastorales. il s'agit d'apprehender les transformations sociales qui induisent des recompositions dans un contexte politico-historique d'effondrement du systeme socialiste mongol et de son insertion dans l'economie de marche. il s'agirait de comprendre l'emergence historique de ces quartiers de yourtes, datant pour certains de la periode sovietique. on peut necessairement se demander quels sont les criteres qui president aux choix des destinations de migration. de quelle maniere se fait l'installation en ville de ces nouveaux arrivants (que ce soit en fonction de la region d'origine ou du moment) ? ensuite, notre interet se portera sur les facteurs decisifs voire catalyseurs qui conduisent ces mouvements des pasteurs nomades mongols vers les espaces urbanises, en vue d'une installation temporaire ou perenne. de plus, on s'interrogera dans quelles mesures les aleas climatiques, de plus en plus recurrents et importants, sont generateurs de migrations vers les centres urbains de proximite ? est ce dans une situation de forclusion sociale et/ou economique que des pans entiers de la societe sont amenes a migrer vers les centres urbains ? quelles sont alors les strategies sous-jacentes a ces migrations 'forcees' ou 'spontanees' ? sont-elles reellement 'forcees' ou relevent-elles de strategies plus complexes qui correspondraient a des nouvelles formes de recomposition sociale a l'interieur des familles restreintes et/ou elargies ? il apparait legitime de comprendre de quelle maniere a lieu la recomposition des groupes sociaux, familiaux au sein des bidonvilles et quels nouveaux lieux sociaux se developpent ? enfin, lorsqu'un tel processus de sedentarisation au coeur de l'espace urbanise a lieu existe-t-il une rupture irreversible avec le milieu d'origine, la steppe mongole ? quelles sont les conditions eventuelles de la dialectique de la reversibilite et de l'irreversibilite des phenomenes migratoires ?


  • Pas de résumé disponible.