Ruralité et insularité aux marges de l'europe du nord : les îles shetland du xviiè siècle au début du xixè siècle.

par Audrey Beaudouin

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Annie Antoine.

Thèses en préparation à Rennes 2 depuis le 16-11-2009 .


  • Résumé

    L'intérêt de ce sujet est de chercher le fonctionnement des sociétés rurales par leurs institutions et la sociabilité rurale dans un contexte particulier lié à la place des îles shetland en tant que frontière écossaise voire européenne, aux interactions entre le littoral et l'espace rural mais aussi à la question de l'insularité, et aux influences croisées, complexes et constantes de l'ecosse - et de la grande-bretagne- d'une part et de la norvège d'autre part. ces problématiques seront étudiées à travers plusieurs thématiques - susceptibles d'évoluées au cours de la réalisation de cette thèse. a cette étape du travail, trois thématiques ont été identifiées. la première concerne les questions du droit et des pratiques judiciaires. l'europe légale du nord ouest est à la confluence de deux systèmes judiciaires : système féodal (qui caractérise la plus grande partie de l'europe continentale et de l'angleterre au cours de l'époque moderne) et système allodial de paysans dits libres (que l'on rencontre dans les marges nord de l'europe et, ponctuellement peut-être aussi, dans des zones de montagne), appelé dans les shetland, système udal. les deux dernières thématiques appréhendent l'occupation du sol et de l'écologie, et la représentation du territoire, ainsi que des questions spécifiques de sociabilité ; ceci permettant de prolonger la réflexion entamée il y a quelques années à lorient sur la pertinence du concept de pluriactivité en milieu rural/littoral.


  • Pas de résumé disponible.