L'impact de l'enseignement d'une langue régionale, minorée et minorisée, sur les pratiques et les représentations sociolinguistiques : l'exemple catalan et occitan en languedoc-roussillon.

par Audrey Bergugnath

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Carmen Alén Garabato.

Thèses en préparation à Montpellier 3 depuis le 01-09-2009 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse s'inscrit dans la lignée des chercheurs de la périphérie, les sociolinguistes catalano-occitans (aracil, ninyoles, lafont, boyer...). les objectifs de cette recherche sont de mettre en regard les diverses modalités d'enseignement proposées pour ces langues régionales (immersion, bilingue à parité horaire, optionnel / sensibilisation / langue vivante), afin de mesurer l'impact de celles-ci au sein de la communauté (tant dans les représentants sociolinguistiques que dans les pratiques) et ce dans le but de fournir des données pouvant contribuer à la normalisation de ces langues minoritaires. l'école, bien qu'elle ne soit que l'une des trois institutions permettant la normalisation, apparaît comme l'un des éléments clé de la reconquête linguistique. l'école qui crée les néo-locuteurs, relance ainsi une possible transmission. pour mener à bien ce projet, nous utiliserons deux outils d'enquête, les questionnaires et les entretiens (individuels et collectifs). l'échantillonnage tiendra compte de variable indépendantes (socio-démographiques et sociolinguistiques) et nous permettra de sélectionner les établissements, de la région languedoc-roussillon et ainsi de l'académie de montpellier, concernés par l'enquête. le corpus choisi représente les élèves de chaque niveau scolaire (cm2 / 3ème et terminale) ainsi que leurs parents et grands parents (enquête générationnelle). le choix de la région languedoc-rousillon s'explique par le fait qu'elle correspond à l'acadélie de montpellier, et donc à une politique linguistique éducative concrète, et qu'elle propose deux langues minoritaires, le catalan et l'occitan.


  • Pas de résumé disponible.