Les ouvriers de Peugeot-Mulhouse après crise (2008-2018)

par Juan Sebastian Carbonell

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Stéphane Beaud et de Henri Eckert.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Centre Maurice Halbwachs (Paris) (laboratoire) et de École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (établissement opérateur d'inscription) .


  • Résumé

    Les licenciements et les fermetures de sites industriels ne sont qu'une des stratégies patronales à l'oeuvre depuis le début de la crise économique de 2008, et le chômage n'est qu'une des expériences ouvrières de la crise. Peu de travaux se sont intéressés aux « accords de compétitivité » qui se sont multipliés ces dernières années dans l'industrie et à leurs conséquences. Que deviennent les salariés dans le cadre d'accords de compétitivité et de modernisation de l'industrie ? Autrement dit, que font les stratégies patronales aux ouvriers en période de crise ?
 Cette thèse est le produit d'une enquête de terrain menée entre 2013 et 2017 au croisement de la sociologie du travail et de la sociologie des classes populaires sur les conséquences des mesures de compétitivité auprès des ouvriers de l'usine PSA-Mulhouse dans l'est de la France. Nous avons procédé principalement à partir d'entretiens ethnographiques répétés avec des militants syndicaux et des « simples ouvriers » de l'usine (principalement du montage et du ferrage). Cette méthode a été complétée par un recours aux archives syndicales de la CGT et de la CFDT de l'usine depuis 2007. Enfin, nous avons aussi utilisé les moments collectifs (manifestations syndicales, réunions de section, etc.) pour enquêter.

  • Titre traduit

    The workers of the Peugeot-Mulhouse plant after the crisis (2008-2018)


  • Résumé

    Lay offs and factory closures are only one example of the bosses' strategy since the beginning of the economic crisis of 2008, and unemployment is but one exemple of the workers' experience of this crisis. Few studies have analyzed the new collective contracts that have multiplied in the recent years in the industry and their consequences. What do become workers in the context of new collective contracts and modernization of the industry ? In other words, what are the consequences on workers of bosses' strategy in times of crisis ? This research is the product of a fieldwork conducted between 2013 ans 2017, combining labor sociology and working class sociology, on the consequences on workers of the PSA-Mulhouse plant of new collective contracts. We have proceeded mainly using repeated ethnographic interviews with union members and « simple » workers of the factory (specially working on the assembly line and body assembly). This method was completed by using the CGT and CFDT records since 2007. We also used collective moments (demonstrations, union meetings, etc.) to conduct research.