Le management des réseaux institutionnels: le cas de l'EASF (East Africa Standby Force, Force en attente de l'Afrique de l'Est)

par Mohamed Salimou

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Christophe Assens.

Thèses en préparation à l'Université Paris-Saclay (ComUE) , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-....) , en partenariat avec Laboratoire de recherche en Management (laboratoire) et de Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Cette recherche montre comment, dans le cadre du management des organisations, le management des réseaux institutionnels s'applique dans un domaine aussi important que celui de la sécurité et de la défense, et ceci à travers l'étude de la Force africaine en attente de l'Afrique de l'Est ou EASF. Le concept de réseau a une place de plus en plus importante dans nos sociétés, y compris dans les administrations et autres organisations. Le réseau, dont le sens premier correspond à la notion de maillage, s'applique à plusieurs domaines comme l'ingénierie,les mathématiques,la science politique,la sociologie,la géographie,... et bien sûr le management; il renvoie à un mode d'organisation basé sur des relations d'échange entre entités généralement autonomes, connectées entre elles et complémentaires; dans le domaine du management, le professeur Christophe Assens associe le réseau à la notion d'homo reticus, terme qu'il a inventé pour souligner l'importance des liens sociaux, en l'occurrence du capital relationnel, pour se protéger des crises ou saisir des opportunités; nous allons appliquer cette notion de management des réseaux à l'EASF,(Force en attente de l'Afrique de l'est, une des 5 forces composant la FAA, la Force en attente de l'Union Africaine) à travers l'étude de ses mécanismes de gestion, de prise de décision, de management des ressources; nous dépasserons la structuration actuelle de l'EASF pour montrer l'importance et l'utilité des liens relationnels à travers les réseaux d'affinités et de connaissances, pour un meilleur management de l'EASF; ceci en partant du fait que les réseaux relationnels, auxquels peuvent s'ajouter des liens intuitu personae, peuvent faire la différence aujourd'hui dans le management des organisations en général, celui de l'EASF en particulier

  • Titre traduit

    The Management of Institutional Networks: case study of the EASF (East Africa Standby Force)


  • Résumé

    This research shows how, within the framework of management of organisations, the management of netrworks applies in an area as important as defense and security, and through the sudy of the East Africa Standby Force, EASF. The concept of network has gained more and more importance in our societies, including in administrations and other organisations. The term "Network", which has the primary meaning of meshing (maillage in French), applies to many fields of study like engineering, mathematics, political science, sociology, geography, ... and of course, management; it refers to an organisational pattern based on exchange relationships between entities usually autonomous, connected and complementary. In the field of management, Professor Christophe Assens has associated the term "network" with the notion of "homo reticus", term that he has coined to underline the importance of social connections, relational capital in substance,in guarding against crises and seizing opportunities; we are going to apply this notion of management of networks to EASF,(Eastern Africa Standby Force, one of the 5 components of the African Union Standby Force)through the study of its mechanisms of management, decision-making and resource management; we will go beyond the current structuring of EASF in order to show the importance and usefulness of relational links through networks of affinities and acquaintances for a better management of EASF. We will be based on the understanding that relational networks, and additionally, intuitu personae links, can today make a difference in the management of organisations in general, and in managing EASF in particular