Epistémologie de la causalité métaphysique

par David Bezier

Projet de thèse en Philosophie (métaphysique, épistémologie, esthétique)

Sous la direction de Michel Bastit.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine depuis le 24-09-2009 .


  • Résumé

    Il est possible de soutenir la thèse selon laquelle la philosophie et la métaphysique n'ont pas de méthodes très différentes de celle des sciences de la nature (brentano). cette thèse se heurte à l'objection vérificationnisme (carnap). la recherche consiste à trouver une issue à ce dilemme à propos de la causalité, pertinente en sciences, dont on cherchera si elle peut être adoptée par la métaphysique. le travail devra s'articuler en deux parties: 1) une étude de la causalité en sciences telle qu'elle est développée par des épistémologues comme haré ou wallace et en métaphysique analytique. nous devrons traiter les points suivants : les objets mis en jeu dans la causalité sont-ils des évènements, des faits? sont-ils seulement deux ou plusieurs? sont-ils immanents ou abstraits? comment comprendre la pertinence causale? s'ils sont plusieurs et constituent des réseaux, peut-on conserver la notion de chaîne causale et de cause première? comment comprendre l'orientation causale, en relation avec le temps? comment comprendre la connexion causale : statistiquement, nomologiquement, physiquement, comme transfert de propriétés? 2) une étude des conditions de possibilité d'extension des options de 1 à la causalité en contexte métaphysique, ainsi que des éventuelles modulations qui en découlerait. on peut caractériser ce contexte comme impliquant la totalité des objets et l'existence, et une éventuelle cause première. on devra donc s'attacher spécialement à faire ressortir la possibilité d'une causalité générale et première, d'une mise en relation immanente / transcendante, d'une connexion par flux d'information et ou d'énergie, en un sens à préciser.


  • Pas de résumé disponible.