Connaissances technologiques des premiers potiers du Levant sud : approche techno-pétrographique des assemblages céramiques du 7ème millénaire avant notre ère.

par Carine Harivel

Projet de thèse en Archéologie - Ethnologie

Sous la direction de Valentine Roux.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent , en partenariat avec Préhistoire et Technologie (laboratoire) depuis le 20-07-2018 .


  • Résumé

    Le projet de thèse vise à révéler les connaissances technologiques des premiers groupes potiers de la seconde moitié du 7ème millénaire avant notre ère, adaptant leurs savoir-faire développés probablement dans d'autres contextes géographiques à leurs nouveaux milieux de vie. Ces connaissances se rapportent à l'exploitation de ressources naturelles aux propriétés remarquables et à leur transformation dans le but de fabriquer des récipients résistants aux chocs mécaniques et thermiques. La caractérisation des connaissances technologiques de ces populations du Levant sud se fera à partir d'une approche techno-pétrographique des assemblages céramiques archéologiques. Elle consiste à restituer la chaîne opératoire de fabrication des récipients, de la collecte du matériau argileux à la cuisson, en prenant en compte la nature des matériaux pour révéler ceux exploités dans le paysage, ainsi que les traitements apportés pour obtenir des récipients solides aux fonctions différentes. Cette approche implique une analyse des pâtes au-delà de la modification d'un matériau naturel. Elle soulève la question de l'état d'origine (ex. pâte naturellement décantée) et des propriétés.

  • Titre traduit

    Technological knowledge of the first potters of the Southern Levant : a techno-petrographic approach of ceramic assemblages from the 7th millenium BCE.


  • Résumé

    This PhD project intends to reveal the technological knowledge of the former groups of potters from the second half of the 7th millennium BCE, who adapt the know-how they had developed in other geographical context, in a new environment. These knowledge are about natural resources' exploitation with remarkable properties and about the transformation of these specific resources in order to make vessel resistant to mechanical and thermal shock. Characterization of these technological knowledge of this Southern Levant population will be achieved by a techno-petrographic approach of archaeological ceramic assemblages. This approach consists to render the ‘chaîne opératoire' of making pots, from collect of the raw material to cooking, taking into account the nature of the raw material in order to reveal which was selected in the environment and the treatment made on it by potters to obtain solid vessels for different functions. This approach requires an analysis of ceramic paste beyond the modification of the raw material. This approach raises the question of the original state of the raw material (for example: past settled naturally) and their properties.