Imaginaires technologiques de l'avenir entre posthumain et fin d'un monde

par Fabrizio Defilippi

Projet de thèse en Sciences de l'Information et de la communication

Sous la direction de Marta Severo et de François-David Sebbah.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, spectacles , en partenariat avec Dicen IDF - Dispositifs d'information et de communication à l'ère numérique – Paris, Ile-de-France (laboratoire) depuis le 08-11-2019 .


  • Résumé

    Le projet se développe autour de la tension entre les potentialités des nouvelles technologies, qui semblent promettre un avenir radieux pour l'humanité, et les menaces des changements climatiques, qui annoncent une mise en question radicale de nos modes de vie et la possibilité d'une 'fin du monde'. Cette tension irrésolue donne vie à un imaginaire que nous nous proposons d'étudier à partir des sciences de l'information et de la communication et de la philosophie. Cet imaginaire hétérogène montre en effet des futurs possibles, il représente les espoirs et les craintes sur l'avenir et influence concrètement les décisions collectives d'aujourd'hui, tant sur un plan politique que dans le développement technologique. Nous allons donc faire émerger cet imaginaire, en en cherchant les traces dans le débat public autour de l'avenir, qui prend forme dans la presse, dans les documents politiques et dans les nombreux essais et publications autour de la question du posthumain et de l'effondrement.

  • Titre traduit

    Technological Imaginaries of the future between the posthuman and the end of a world


  • Résumé

    This PhD project wants to explore the link between the potentialities of new technologies, which promise a bright future for humanity, and the menaces of climates changes, which announce a radical rethinking of our ways of life and the possibility of an end of the world. The link between the posthuman dimension and the risk of an end gives birth to an interesting imaginary, which will represent the center of this PhD research in information and communication sciences and philosophy. This heterogeneous imaginary shows us some possible futures, it represents a series of hopes and fears about future and it affects today's political decisions, by proposing a certain kind of technological evolution. This research aims to show in which way this imaginary shapes our present. Therefore, the object of the research will be the public debate about future, which emerges in the generalist press, in policy papers and in various publications concerning the link between technology, climate change and a posthuman dimension.