Le rattachement de la couronne de Portugal à la monarchie Catholique : le rôle des lignages aristocratiques (1554-1595).

par Damien Davim

Projet de thèse en Histoire des mondes modernes

Sous la direction de Pierre Ragon.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent , en partenariat avec Mondes Américains (laboratoire) depuis le 04-12-2018 .


  • Résumé

    Ma thèse s'attachera principalement à découvrir et mettre en lumière les dernières heures de la dynastie des Aviz, en évoquant les règnes de Sébastien Ier et celui de Dom Henrique. Tout en m'attardant sur le rôle tenu par les maisons aristocratiques du Portugal et d'Espagne, les Bragance, les Guimarães, le duc d'Albe, marquis de Santa Cruz, Cristovão de Moura... dans l'ascension de Philippe II, ainsi que dans la lutte de Dom Antonio. Mes recherches mettront au jour l'historiographie espagnole sur l'histoire sociopolitique des grandes familles aristocratiques du XVIe siècle et sur le rapprochement des deux couronnes, qui conduira sur l'Union ibérique. Nous verrons également que la succession de Portugal ne concerne pas uniquement les Lusitaniens, mais également la France, l'Angleterre et les États pontificaux.

  • Titre traduit

    The attachment of the crown of Portugal to the Catholic monarchy: the role of the aristocratic lineage (1554-1595).


  • Résumé

    My thesis will mainly focus on discovering and highlighting the last hours of the Aviz dynasty, by evoking the reigns of Sébastien Ier and that of Dom Henrique. While dwelling on the role played by the aristocratic houses of Portugal and Spain, the Braganza, the Guimarães, the Duke of Alba, Marquis of Santa Cruz, Cristovão de Moura ... in the rise of Philip II , as well as in the struggle of Dom Antonio. My research will bring to light Spanish historiography on the socio-political history of the great aristocratic families of the 16th century and on the bringing together of the two crowns, which will lead to the Iberian Union. We will also see that the succession of Portugal does not concern only the Lusitanians, but also France, England and the Papal States.