Adaptations de la biomécanique et du contrôle musculaire avec l'augmentation de la vitesse de mouvement lors d'un geste complexe : cas de la frappe du poing

par Stephane Uriac

Projet de thèse en STAPS Sciences de la vie

Sous la direction de Georges Dalleau et de Nicolas Turpin.

Thèses en préparation à La Réunion , dans le cadre de École doctorale Sciences, Technologies et Santé (Saint-Denis, La Réunion) , en partenariat avec Ingénierie, Recherche et Intervention, Sport, Santé et Environnement (laboratoire) depuis le 30-10-2019 .


  • Résumé

    Comprendre les mécanismes qui sous-tendent l'exécution d'une habileté motrice est essentiel pour optimiser les programmes de réhabilitation ou alors pour optimiser la performance sportive. Un des facteurs importants de la performance est l'intensité, c'est-à-dire la force et/ou vitesse imprimée à un mouvement. L'intensité a une influence complexe sur la réalisation d'une habileté motrice et est encore mal prise en compte dans les théories du contrôle du mouvement. L'intensité limite en théorie le répertoire des synergies musculaires disponibles pour la réalisation d'une tâche motrice. Le but de cette thèse est d'identifier au niveau biomécanique les stratégies permettant de faire face à la complexité induite par l'augmentation de la vitesse et/ou de l'accélération imprimée à un geste complexe (frappe du poing en boxe). Très peu d'études existent actuellement sur ce sujet. Ce projet s'inscrit ainsi dans un objectif plus global d'amélioration des techniques d'apprentissage (enseignement en EPS), d'entrainement (aspect sportif) et de prise en charge de personnes nécessitant la pratique d'activités physiques adaptées (APA) dans le cadre de la rééducation motrice.

  • Titre traduit

    Adaptations of the biomechanics and muscular control with the increase of the speed of movement during a complex gesture: case of the striking of the fist


  • Résumé

    Understanding the mechanisms that underpin the execution of a motor skill is essential to optimize rehabilitation programs or to optimize athletic performance. One of the important factors of performance is the intensity, that is, the force and / or speed imparted to a movement. Intensity has a complex influence on the execution of motor skill and is still poorly considered in movement control theories. The limiting intensity in theory is the repertoire of muscular synergies available for carrying out a motor task. The aim of this thesis is to identify at the biomechanical level the strategies to cope with the complexity induced by the increase of the speed and / or the acceleration printed to a complex gesture (boxing punching). Very few studies currently exist on this subject. This project is part of a more global objective of improving learning techniques (teaching in EPS), training (sports aspect) and care of people requiring the practice of adapted physical activities (APA) in the context of motor rehabilitation.