Identification des enjeux de conservation et priorisation des actions de lutte contre les espèces exotiques envahissantes à La Réunion

par Pauline Fenouillas

Projet de thèse en Bio Pop

Sous la direction de Mathieu Rouget.

Thèses en préparation à La Réunion , dans le cadre de École doctorale Sciences, Technologies et Santé , en partenariat avec Peuplements Végétaux et Bioagresseurs en Milieux Tropicaux (laboratoire) depuis le 01-11-2018 .


  • Résumé

    L'axe 1 de la thèse propose dans un premier temps de quantifier le niveau actuel d'invasion par les plantes exotiques à l'échelle du territoire. Pour cela, les données existantes (issues de relevés floristiques en provenance des différents gestionnaires) seront utilisées. La carte sera validée et complétée en faisant appel au dire d'expert. Cette carte permettra par la suite une meilleure compréhension du processus d'invasion dans l'espace, notamment en cherchant à identifier les facteurs influençant la répartition des espèces envahissantes sur l'île. L'axe 2 de la thèse propose dans un second temps d'organiser une campagne de terrain afin de répondre à plusieurs objectifs. L'objectif principal sera de mettre en place un protocole permettant de quantifier sur le terrain le degré d'envahissement d'une zone à différentes échelles par la mise en place d'un index composite. Cette campagne de terrain permettra également de comparer les résultats terrain aux résultats issus de la carte obtenue à partir de données d'inventaire. Par la suite dans l'axe 3 de la thèse, il sera question de mettre en place une méthodologie permettant d'identifier les enjeux de conservation ainsi que les priorités d'actions de lutte contre les plantes exotiques envahissantes. En effet, les actions de gestion contre les espèces envahissantes sont largement freinées par les ressources restreintes (financière, opérationnelle et humaine) qui sont allouées à cette problématique. Il est impossible d'atteindre toutes les zones envahies et toutes les espèces envahissantes. L'enjeu est alors de prioriser les sites sur lesquels axer les actions de gestion. L'approche retenue sera participative et co-développée avec les gestionnaires afin de répondre à la demande du Département. L'identification de ces priorités spatiales reposera sur l'obtention d'un ensemble solide de données quant à la distribution de la flore et de la faune indigène et exotique et la répartition des habitats. Zonation, un logiciel d'aide à la décision en planification de la conservation sera utilisé afin d'identifier les enjeux de conservation (Moilanen et al., 2009 ; Moilanen et al., 2014) .

  • Titre traduit

    Identification of conservation priorities and prioritisation of invasive alien plants clearing in La Réunion


  • Résumé

    The first axis of the thesis firstly proposes to quantify the current level of invasion by exotic plants on a territorial scale. For this, the updated data (from floristic surveys) will be used. The map will be validated and completed by the intervention of expert knowledge. A better understanding of the invasion process in space is important; so modellisation will be used in order to identify the factors influencing the distribution of invasive species on the island. The second axi of the thesis secondly proposes to organize a field campaign in order to meet several objectives. The main objective will be to set up a protocol to quantify the degree of invasion of an area at different scales by setting up a composite index. This field campaign also aims to compare the field results with the results from the map obtained from inventory data. Subsequently in the third axis of the thesis, we will be dealing with the establishment of a methodology to identify the conservation issues as well as the priorities for action against invasive alien plants. Indeed, management actions against invasive species are largely hampered by the limited resources (financial, operational and human) allocated to this problem. It is impossible to reach all invaded areas and all invasive species. The challenge is then to prioritize the sites where we should focus management actions.The chosen approach will be participatory and co-developed with managers in order to meet the Department's request. The identification of these spatial priorities will be based on obtaining a solid set of data on the distribution of native and exotic flora and fauna and the distribution of habitats. Zonation, a conservation planning decision support software will be used to identify conservation issues.