Nouvelles voix africaines: les représentations du féminin chez les romancières nigérianes et sud-africaines(2010-2018)

par Christelle Baret (Boyer)

Projet de thèse en Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes

Sous la direction de Corinne Duboin.

Thèses en préparation à La Réunion , dans le cadre de École doctorale Lettres et sciences humaines, Droit économie gestion, Sciences politiques (Saint-Denis, La Réunion) , en partenariat avec Déplacements, Identités, Regards, Ecritures (laboratoire) depuis le 26-09-2018 .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la littérature féminine noire au 21ème siècle dans une approche transdisciplinaire et transnationale, et plus précisément sur les écrits de la nouvelle génération d'écrivaines nigérianes et sud-africaines. Il s'agit ainsi, à travers une étude comparatiste des romans de sept auteures africaines, d'étudier les nouveaux modes d'écriture et les nouvelles stratégies opérées par ces écrivaines pour représenter le féminin et déconstruire les stéréotypes qui y sont associés. S'inscrivant dans le champ des études postcoloniales et de genre tout en prenant en compte le processus de globalisation qui affecte non seulement ces littératures contemporaines mais également le parcours de ces auteures, cette thèse aborde entre autres les particularités liées à leur positionnement sur la question du féminisme et son implication dans leurs romans. En intégrant une approche intersectionnelle et en analysant la pertinence de concepts tel que celui d'afropolitanisme ou encore de transnationalisme mineur dans ces romans, il est ici question de rendre compte de la manière dont les écrivaines du corpus envisagent la condition féminine moderne.

  • Titre traduit

    New African Voices:The Representations of the Feminine in Nigerian and South African Female Novelists(2010-2018)


  • Résumé

    This thesis focuses on black women's literature in the 21st century in a transdisciplinary and transnational approach, and more specifically on the writings of the new generation of Nigerian and South African female writers. Through a comparative study of the novels of seven African women authors, the aim is to study the new writing methods and strategies used by these women writers to represent the feminine and deconstruct the stereotypes associated with it. Falling within the scope of postcolonial and gender studies while taking into account the process of globalization that affects not only these contemporary literatures but also the careers of these authors, this thesis also adresses the particularities related to their positioning on the issue of feminism and its involvement in their novels. By integrating an intersectional approach and analysing the relevance of concepts such as Afropolitanism or even minor transnationalism in these novels, we are looking at how the writers in the corpus view the modern female condition.