Le domaine de chasse de Rambouillet et le gouvernement de la nature: espace, archives, patrimoines (1783-2010)

par RaphaËl Devred

Projet de thèse en Histoire, histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Grégory Quenet et de Anne-Claude Ambroise-rendu.

Thèses en préparation à université Paris-Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-2020) , en partenariat avec Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (laboratoire) et de Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-10-2019 .


  • Résumé

    Dynamique, vivant et organique, le domaine de chasse de Rambouillet peut être considéré à bien des égards comme un patrimoine unique en France. Ses archives et son architecture révèlent son parcours historique exceptionnel. C'est en suivant ces deux richesses patrimoniales que sont les archives et le patrimoine bâti – réunis dans un même corpus – qu'il sera possible de lire Rambouillet. Résidence royale, impériale et présidentielle, le domaine accueille les souverains et leurs chasses depuis le Moyen Âge. En 1783, Louis XVI achète la propriété rambolitaine de son cousin le Duc de Penthièvre, à titre de domaine privé du roi. Le domaine devient bien de l'État à la Révolution. Napoléon Ier, Charles X, Napoléon III et l'ensemble des présidents de la République y trouvent un cadre idéal à la fois comme lieu de repos, loin de la cour et comme un espace pour les grandes chasses d'État. Situé à l'Ouest de Versailles, à cinquante kilomètres de Paris, Rambouillet est notamment le centre des chasses présidentielles de 1880 à 2010, et c'est à ce titre, que Rambouillet organise les chasses présidentielles de Marly et Chambord. A la croisée entre l'histoire politique, l'histoire culturelle et l'histoire environnementale cette enquête s'intéresse au gouvernement et à la gestion de la nature aux domaines, des chasses royales aux chasses présidentielles. Cette thèse s'intéresse à la gestion des populations animales dans un contexte cynégétique, à l'aménagement de l'environnement au domaine, et aux relations entre princes, chasses et natures. S'intégrant dans le champ des Humanités environnementales cette recherche mêle le dépouillement et l'analyse des sources historiques, l'étude archéologique et architecturale et les enquêtes écologique et anthropologique de terrain. Résidence et parc de chasse et de biodiversité, Rambouillet est un laboratoire pour les chercheurs et les scientifiques pour étudier l'histoire de la chasse, de la conservation de la nature, et des circulations des hommes et du vivant entre le XVIIIe et le XXIe siècle.

  • Titre traduit

    The Hunting Estate of Rambouillet and the Government of Nature: Space, Archives, Heritages (1783-2010)


  • Résumé

    Dynamic, lively and organic, the hunting domain of Rambouillet is a unique heritage in France. Its archives and architecture raise its exceptional historical path. Following these two heritage wealth : archives and built heritage – gathered in the same corpus – allows to read Rambouillet. Royal, imperial and presidential residence, the domain hosts sovereigns and theirs hunts since the Middle Ages. In 1783, Louis XVI buy the rambolitan property to his cousin, the duke of Penthièvre, as a private domain of the king. At the French Revolution, the domain becomes State's property. Napoléon I, Charles X, Napoléon III and all the French presidents of the Republic find the ideal place to rest, far from the court and as a place for the States huntings. Situated fifty kilometers east of Paris, Rambouillet is the center of presidential huntings from 1880 to 2010, and run the presidential huntings in Marly and Chambord. At the crossroad of political, cultural and environmental history this investigation is interested in the nature governement and management from royal to the presidential huntings. This dissertation studies the game and animals management in a hunting context, the environmental planning and landscpaping and the relationships between princes, hunting and natures. This study of Environmental Humanities combine the analysis of historical archives, archeological and architectural studies, and ecological and anthropological field studies. Princely residence and hunting park, Rambouillet is a laboratory for searchers to study international hunting history, nature conservation, man and living beings circulations from XVIIIth to XXIth century.